Euro 2020 : Tension diplomatique autour d'Allemagne - Hongrie

Alexis Goudlijian
Les joueurs de la Hongrie à l'entraînement avant d'affronter l'Allemagne.
Les joueurs de la Hongrie à l'entraînement avant d'affronter l'Allemagne. / Alexander Hassenstein/Getty Images
facebooktwitterreddit

Depuis que l'Allemagne a exprimé la volonté d'illuminer son stade aux couleurs de la communauté LGBT face à la Hongrie ce mercredi, la tension est à son comble. La rencontre s'annonce tendue et le Premier Ministre hongrois a décidé d'annuler sa venue à Munich pour protester.


Cette fois, la politique a pris le dessus sur le football. À l'occasion de la rencontre opposant l'Allemagne à la Hongrie ce mercredi (21h), dans le cadre de la 3e et dernière journée de la phase de poule de l'Euro, le Premier Ministre hongrois, Viktor Orban, devait se rendre à l'Allianz Arena de Munich.

Le diplomate a finalement annulé sa venue, selon la presse allemande. La raison ? Une protestation contre la volonté des Allemands d'éclairer le stade aux couleurs de l'arc-en-ciel, en soutien à la communauté LGBT. Une initiative d'ailleurs soutenue par la Fédération allemande, mais pas par l'UEFA.

L'UEFA refroidit l'Allemagne

En effet, l'instance a apporté une réponse négative à l'Allemagne, par un souci de question politique. Devant une telle réponse, la Fédération allemande a regretté un "mauvais signal" envoyé au monde et incité les supporters et les établissements proches de l'enceinte munichoise à mettre en avant la cause LGBT, avec notamment la distribution prévue de 11.000 drapeaux.

À n'en pas douter, le climat risque d'être pesant étant donné qu'un groupe d'ultra hongrois connu pour sa violence prévoit de venir en Allemagne, ce mercredi.

Pour rappel, la Hongrie a adopté depuis plusieurs mois une stratégie très réfractaire envers les populations homosexuelles et autres minorités sexuelles, décriée par l'Union Européenne.

facebooktwitterreddit