Girondins de Bordeaux

Bordeaux répond aux accusations de racisme contre Benoît Costil

Jean Dubas
Costil a été accusé de racisme
Costil a été accusé de racisme / THIBAUD MORITZ/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le portier des Girondins avait été accusé de racisme par ses supporters lors de la défaite de son équipe contre Montpellier dimanche dernier.


Rien ne va décidément à Bordeaux. Alors que le club historique du championnat de France continue de s'enfoncer dans les méandres de la Ligue 1 et d'affirmer son triste statut de lanterne rouge du championnat avec quatre points de retard sur Saint-Etienne, barragiste, l'extra-sportif vient aussi perturber le club.

Bordeaux appelle au respect de "la présomption d'innocence"

En effet, lors de la défaite des Girondins le week-end dernier contre Montpellier (0-2), le portier bordelais, Benoît Costil, a été accusé de racisme par ses propres supporters. Des accusations auxquelles a réagit le club dans un communiqué relayé par Sud Ouest et L'Equipe.

"Le club a été informé de l'existence d'allégations concernant des comportements inacceptables et des propos à caractère racistes qui auraient pu être tenus par des salariés du club. De tels agissements seraient en contradiction totale avec les valeurs portées par le club et ses joueurs. À ce jour aucune pièce visant à étayer ces allégations n'a été portée à la connaissance du club qui par principe entend faire preuve de la plus grande prudence et se doit de rappeler la nécessité de respecter le principe de présomption d'innocence."

Avant de conclure : "L'heure n'est pas à la polémique, alors que l'ensemble du club doit se concentrer sur son objectif sportif. Si de telles accusations devaient se révéler fondées, le club en tirerait immédiatement toutes les conséquences appropriées"

Le gardien bordelais a aussi reçu le soutien de son vestiaire dont il aura besoin en ces temps difficiles.

facebooktwitterreddit