Ligue 1

Aulas milite pour un retrait de points pour l'OM et Nice

Clément Mouffetard
Jean Michel Aulas en conférence de presse
Jean Michel Aulas en conférence de presse / PHILIPPE DESMAZES/Getty Images
facebooktwitterreddit

Ce jeudi 26 août, le président de l'OL s'est exprimé en conférence de presse sur les incidents survenus à l'Allianz Riviera lors de la rencontre entre Nice et l'OM.


Dimanche dernier, le manque de sécurité des joueurs a été la cause de l'interruption du match Nice-OM qui comptait pour la troisième journée de Ligue 1.

Ces derniers événements ont été pointés du doigt par tous les journaux, mais également par de nombreuses personnalités telles que, Roxana Maracineanu la ministre déléguée au Sport ou Christian Estrosi, maire de la ville de Nice. Ce jeudi, c'est Jean- Michel Aulas qui s'est exprimé à ce sujet.

"La seule solution" pour Aulas

Au cours de cet entretien avec la presse, le président de l'Olympique Lyonnais a déclaré :

"La seule sanction possible pour freiner cette violence, que ça soit au niveau des joueurs, des dirigeants, des supporters, c'est la pénalité en points."

Jean-Michel Aulas

"C'est la seule solution qui fait vraiment peur. Les amendes, on a les clubs qui ont à la capacité à les payer. Les interdictions de tribunes, c'est extrêmement pénalisant pour ceux qui y étaient pour rien et qui se voient privés de matchs", raisonne-t-il.

Je trouve qu'on devrait réactualiser ces pénalités de points parce que c'est indubitablement la seule solution pour freiner les ardeurs intempestives des joueurs des entraîneurs ou des supporters."

De son côté, la Ligue française de football va vraisemblablement continuer d'engager des poursuites à l'encontre de l'OGC Nice et de l'Olympique de Marseille. L'instance devra se prononcer le 8 septembre sur cette affaire.

facebooktwitterreddit