Ligue 1

AS Monaco : L'énorme punchline de Volland sur Pallois et la Ligue 1

Alexis Goudlijian
Kevin Volland, l'attaquant de l'AS Monaco.
Kevin Volland, l'attaquant de l'AS Monaco. / Juan Manuel Serrano Arce/GettyImages
facebooktwitterreddit

Dans le cadre d'un entretien avec le magazine So Foot, l'attaquant de l'AS Monaco a évoqué l'aspect physique d'un championnat comme la Ligue 1, avec une anecdote savoureuse sur le défenseur central de Nantes, Nicolas Pallois.


Tous les joueurs étrangers évoluant dans l'élite le reconnaissent volontiers : la Ligue 1 fait partie des championnats les plus physiques d'Europe, si ce n'est le plus dur en termes d'impact. Cela n'a rien d'un secret, cet avis récolte l'unanimité des suffrages.

L'attaquant de l'AS Monaco a partagé cet avis, dans le cadre d'un entretien avec le magazine So Foot. Le tout en livrant une anecdote, à titre d'exemple, concernant un choc avec le défenseur central du FC Nantes, Nicolas Pallois.

Volland a gardé les traces d'un coup de Pallois... en août

"En Bundesliga, j’étais l’un des joueurs les plus athlétiques, mais là… J’ai encore les crampons de Nicolas Pallois tatoués sur la cheville, alors que l’on a affronté Nantes au mois d’août"

Kevin Volland, So Foot

«En Bundesliga, j’étais l’un des joueurs les plus athlétiques, mais là… J’ai encore les crampons de Nicolas Pallois tatoués sur la cheville, alors que l’on a affronté Nantes au mois d’août», a souligné l'Allemand. Une révélation assez drôle et croustillante. D'autant plus qu'elle concerne un arrière considéré comme l'un des joueurs les plus robustes de France.

En tout cas, l'engagement physique de la Ligue 1 n'a pas empêché l'ancien de Leverkusen de rapidement prendre ses marques et d'empiler les buts dans l'Hexagone, avec 20 pions inscrits sur ses 51 apparitions en championnat.

facebooktwitterreddit