Super League

Agnelli revient encore à la charge avec la Super League

Olivier Halloua
Andrea Agnelli en remet une couche.
Andrea Agnelli en remet une couche. / AFP Contributor/GettyImages
facebooktwitterreddit

Andrea Agnelli n'en a pas fini avec la Super League. Le président de la Juventus Turin en a remis une couche sur son projet ainsi que sur les différentes réformes de l'UEFA qui ne lui plaisent pas.


La Super League semblait morte. Or, un homme en parle encore. Son co-fondateur, Andrea Agnelli, ne semble pas résigné à abandonner le projet pour les prochaines années. Le président de la Juventus Turin a profité de la médiatisation offerte par la Gazetta dello Sport pour affirmer que sa compétition élitiste était toujours d'actualité. Pas question d'abandonner si proche du but.

Grosse pique à l'UEFA au passage

Le dirigeant italien a encore l'espoir de créer une nouvelle dynamique. "Le projet Super League était partagé par 12 clubs qui ont signé un accord de 160 pages, qui devait dans un premier temps dialoguer avec l'UEFA et la FIFA. Avec Ceferin les dialogues sont interrompus, il n'en reste pas moins que la relation qu'on avait et l'affinité sur certains thèmes restent. Il a interprété cela comme une attaque personnelle mais ce n'est pas le cas. Le temps sera un gentleman. Le projet vit encore. L'UEFA n'est pas une organisation moderne. Refuser de discuter et la gouvernance de l'UE, ça touche au principe fondamental de la libre concurrence sur le marché libre", a scandé Agnelli dans le média italien.

Pour l'heure, Florentino Perez comme ses compères n'ont toujours reparlé du sujet. Pour un demi-finaliste de Ligue des Champions, forcément cela ferait tache. En revanche, pour une Juve éliminée encore en huitièmes de finale, le projet prend encore davantage d'ampleur...

facebooktwitterreddit