​De l'AJ Auxerre à l'Équipe de France, Paul-Georges Ntep était lancé sur une voie royale qui devait le conduire à intégrer une grosse cylindrée européenne. La suite de l'histoire est moins glorieuse. 


Né à Douala au Cameroun, la famille de Paul-Goerges Ntep de Madiba immigre en France vingt ans plus tôt pour aller vivre chez une tante qui a élu domicile à Grigny au sud de Paris où il commence la pratique du football à l'US Ris-Orangis. L'ouverture d'un premier chapitre dans la jeune carrière de ce footballeur. 


Plusieurs essais et un retour concluant à Auxerre

Après plusieurs essais infructueux dans des structures professionnelles à l'image de l'AJ Auxerre, Paul-Georges Ntep poursuit son apprentissage en 2005 avec la formation U14 de l'ES Viry-Châtillon avant d'enchaîner à l'ESA Linas Montlhéry puis au CS Brétigny Football où il se fera remarquer en 2009 chez les équipes de jeunes. 


Considéré comme un club tremplin en France, le CSBF a formé de nombreux internationaux français par le passé, à l'image de Patrice Evra ou encore de Jimmy Briand. D


isposant par ailleurs d'un partenariat avec l'AJ Auxerre, Paul-Georges Ntep est de nouveau invité à réaliser un essai pendant trois jours. Un test cette fois-ci concluant qui lui offre un premier contrat stagiaire. 


La folle ascension 

FBL-FRA-CUP-AUXERRE-DIJON

Au cours de la saison 2009-2010, Paul-Georges Ntep gravit les échelons à une vitesse phénoménale, en intégrant dans un premier temps le centre de formation avant d'être promu avec l'équipe réserve où il prend part à 14 matchs (2 buts). 


Dès l'exercice suivant, le joueur d'origine camerounaise ne laisse plus de place aux doutes. Convoqué avec le groupe professionnel, le natif de Douala est même inscrit sur la liste des joueurs qui évolueront en​ Ligue des Champions


Une récompense inattendue pour le joueur qui sera lancé dans le grand bain en marge d'une rencontre de Coupe de la Ligue face à Bastia en octobre 2010. 

Malgré une saison 2011-2012 totalement vierge avec l'équipe professionnelle, Paul-Georges Ntep obtient la confiance de Jean-Guy Wallemme à l'issue de la relégation de l'AJ Auxerre en Ligue 2. Le moment pour l'ailier droit français de s'illustrer dans l'antichambre de l'élite où il inscrit neuf buts en 34 matchs de championnat. 


Reparti sur les chapeaux de roues, toujours en Ligue 2, Paul-Georges Ntep explose cette fois-ci les compteurs lors de la première partie de saison 2013-2014. Avec sept buts dans la besace en seulement dix-sept matchs, le footballeur convainc définitivement le ​Stade Rennais de sortir le chéquier le 30 janvier 2014. 


La découverte de la Ligue 1

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES

Après avoir paraphé un contrat de trois ans et demi, Paul-Georges Ntep ne tarde pas à illuminer la Ligue 1 lors de la deuxième partie d'exercice, en trouvant le chemin des filets à cinq reprises en dix rencontres disputées malgré une déchirure aux adducteurs au début du mois de mars. 


La saison suivante, l'international espoirs français (9 buts en 15 sélections) inscrit son premier doublé en ​Ligue 1 face à Evian-Thonon-Gaillard, avant de récidiver quelques semaines plus tard face au RC Lens où il forme une paire redoutable avec Abdoulaye Doucouré. 


Des prestations remarquées sur un plan individuel qui permettent au club de remonter six places au classement. 


Dans le même temps, l'exposition médiatique autour de Paul-Georges Ntep ne manque pas de susciter la curiosité de Didier Deschamps qui le convoque le 22 mai 2015 suite au forfait de Karim Benzema. 

Paul-Georges Ntep

Le 7 juin 2015, le joueur effectue ses grands débuts sous la tunique de l'​Éq​uipe de France face à la Belgique (voir ci-dessus) où il délivrera notamment une passe décisive à Nabil Fekir. 


Des blessures contraignantes 

L'année 2015 met en exergue un contraste flagrant entre l'ascension d'un joueur en pleine possession de ses moyens et le sort acharné du destin, qui va venir entacher un tableau déjà bien fourni. 


À l'aube de cette même année, Paul-Georges Ntep est victime d'une blessure musculaire à la cuisse droite, avant de subir six mois plus tard une déchirure du muscle gracile droit qui sera associée à une périostite bilatérale puis une fracture de fatigue du tibia gauche. 


Loin d'être épargné par les pépins physiques, l'international français revient sur les terrains le 29 août avant de chuter de nouveau au mois d'octobre suite à une déchirure aux ischio-jambiers du côté gauche. 


Contraint de renoncer à une convocation avec les Bleus, Paul-Georges Ntep est remplacé dans le groupe par Alexandre Lacazette. Le vent tourne et ne changera pas de direction.


La chute vertigineuse 

Paul-Georges Ntep

Fin novembre 2015, Paul-Georges Ntep doit faire face à un énième coup d'arrêt en raison d'un manque de consolidation de sa fracture observée au mois de juillet. Le joueur subira une intervention chirurgicale le 15 mars 2016 marquant au passage la fin de sa saison. 


Dans l'impossibilité de prolonger son contrat en raison de nombreuses incertitudes qui entourent la condition physique du joueur, les dirigeants bretons cèdent Paul-Georges Ntep à Wolfsburg à six mois de la fin de son contrat, où il paraphe un bail de quatre ans et demi avec la formation allemande. 


Après seulement 164 minutes en Bundesliga (10 matchs) et une seule titularisation à son actif, le Français fait son grand retour en France, seulement six mois après son départ, dans le cadre d'un prêt à ​Saint-Etienne


Auteur d'un seul but en 13 matchs (5 titularisations) de Ligue 1 avec le club du Forez, Paul-Georges Ntep est cantonné à un rôle de remplaçant avec les Verts. Retour à la case départ pour le joueur qui sera placardisé à Wolfsburg au cours de la saison 2018-2019 (zéro apparition). 


Malgré une impasse sportive apparente, le footballeur renoue avec ses origines en acceptant une convocation avec la sélection du Cameroun où il dispute deux rencontres en octobre 2018 face au Malawi, dans le cadre des qualifications à la Coupe d'Afrique des Nations. 


Une petite lueur d'espoir très vite balayée par la suite des événements. 


Deux résiliations en trois mois

Prêté le 25 août 2019 à Kayserispor en Turquie, Paul-Georges Ntep résilie son contrat quatre mois plus tard en raison de salaires impayés après avoir disputé cinq rencontres en Süperlig. De retour au bercail, le joueur et le club allemand trouvent finalement un accord le 11 février 2020 afin de résilier son bail. 

Le joueur a donné récemment de ses nouvelles sur Instagram en invitant les personnes à ne pas sortir en cette période de confinement lors d'un post publié le 22 avril 2020 : 


"Cette fois, on peut tous éviter d'être frappés par le destin. Restez chez nous est la meilleure arme que nous ayons pour nous défendre face à ce virus qui a déjà trop tué."


À 27 ans, Paul-Georges Ntep est actuellement sans contrat et libre de s'engager avec une autre formation. Avis aux intéressés.