​Alors que le gouvernement français se prépare à un déconfinement progressif, de nombreuses mesures vont être mises en place en vue d'une reprise de la Ligue 1.


Le président Emmanuel Macron l'a récemment annoncé : le confinement sera peu à peu "allégé" à compter du 11 mai prochain. 


Un message parfaitement intégré par le monde du ballon rond français, qui commence aussi à entrevoir la bout du tunnel, et s'apprête donc à retrouver le chemin des terrains de ​Ligue 1

Toutefois, plus rien ne sera comme avant. Car reprise ou non, de nombreuses mesures seront prises et devront être respectées afin de poursuivre la lutte quotidienne contre la propagation de l'épidémie. 


Pour cela, l'association des médecins des clubs professionnels a dressé une liste de recommandations afin d'organiser au mieux la suite de la saison.

Tout d'abord, ces derniers demandent aux dirigeants de se rapprocher de leurs joueurs pour connaître au mieux leurs conditions personnelles de confinement (entourage, contacts, logement, ...) et de leur staff technique pour connaître l'état de forme physique et le niveau d'activité de chaque joueur.


Les étapes avant la reprise

Par la suite, la reprise s'effectuera en quatre étapes distinctes : la première consiste à étudier les tests médicaux particuliers entre le 11 et le 15 mai avant une reprise individuelle d'une semaine. 


Basée sur le modèle allemand, la troisième étape nécessite une reprise par petits groupes, estimée à sept jours également. Enfin, la dernière étape représente la reprise collective, espérée autour de 29 mai. 


Jusque-là, tous les joueurs devront être testés au moins une fois par semaine avant de pouvoir se rendre à l'entraînement. Avec un test obligatoire pour tout le monde, avant le premier jour.

Par ailleurs, tous les joueurs et le staff seront équipés de masques au centre d'entraînement, sauf lorsqu'un exercice physique sera nécessaire. 


La prise de température de tous les salariés avant d'entrée dans les installations est toujours d'actualité, tout comme un accès très limité voire restreint au public et à la presse.

Dernier point, et non des moindres, les joueurs et le staff devront garder une distance de deux mètres au repos, et de quatre mètres durant l'effort. 


Quant au retour à la compétition, des mesures seront aussi prises pour les transports, les mises au vert, les stades et les arbitres. L'association précise néanmoins que "si cette proposition d'organisation de déconfinement est basée sur des connaissances scientifiques dans le cadre particulier du football, le risque zéro n'existera pas." Ambiance.


  • Suivez-nous sur notre compte Instagram : @90min_fr