​Alors que beaucoup de clubs vivent une situation difficile en raison de la crise sanitaire et économique, Bouna Sarr est très inquiet pour son avenir à l'Olympique de Marseille.


Encore plus de deux ans de contrat, mais beaucoup d'incertitudes. Arrivé à l'​Olympique de Marseille en provenance du FC Metz à l'été 2015, ​Bouna Sarr a su se montrer patient et gravir les échelons pour devenir un titulaire indiscutable au sein de l'effectif de l'écurie phocéenne. Et André Villas-Boas n'a pas changé l'ordre établi par ses prédécesseurs, puisqu'il a déjà fait appel à son défenseur 32 fois toutes compétitions confondues depuis le début de la saison.

Une saison 2019-2020 très particulière, qui s'est brutalement stoppée il y a plus d'un mois déjà en raison de l'épidémie de coronavirus. Depuis, les clubs de Ligue 1 attendent le feu vert des autorités pour retrouver le chemin des terrains, mais la crise sanitaire, accompagné de la crise économique, va laisser des traces. Pour rappel, l'institution olympienne a grandement besoin de liquidités pour renflouer ses caisses, et rentrer dans les clous imposés par le fair-play financier de l'UEFA.

Une aventure écourtée ?


La direction marseillaise n'a donc pas d'autre choix que de vendre lors du prochain mercato. Et le natif de Lyon fait partie des joueurs du vestiaire ayant la cote en Europe, et une valeur marchande très intéressante. Ainsi, malgré son bon rendement actuel, le latéral droit est sous la menace d'un transfert. Interrogé à ce sujet lors d'un live organisé par Le Phocéen, le Franco-Sénégalais n'est pas apparu très optimiste.


"Il y a certains éléments qu'on ne contrôle pas. Je ne vais pas entrer dans les détails mais on voit que le club a besoin d'argent, est un peu en difficulté financièrement, donc les décisions je ne serai pas seul à les prendre. Mais en tout cas, pour ma part, mon souhait premier, c'est de découvrir la Ligue des Champions avec l'Olympique de Marseille.

Mais c'est vrai que le fait que ma valeur marchande a augmenté rentre en ligne de compte. Maintenant, je ne fais pas forcément attention à ce détail-là. Je fais attention à ma carrière, et je vais me répéter, j'ai envie de connaître la Ligue des Champions avec Marseille. Maintenant, il y a certaines choses que je ne contrôle pas et Marseille prendra des décisions selon les opportunités qu'ils auront, et que j'aurai aussi."


Si l'Olympique de Marseille, toujours dauphin, est en très bonne voie pour retrouver la Ligue des Champions lors du prochain exercice, pas certain en revanche que Bouna Sarr soit de la partie. Affaire à suivre.


  • Suivez-nous sur notre compte Instagram : @90min_fr