​Considéré comme l'un des trois meilleurs centres de formation européens, l'Olympique Lyonnais a souvent fait étalage de son label "jeunes talents". Voici le top 20 des joueurs formés à Lyon. 


20. Frédéric Kanouté (1997-2000)

Sevilla's French born Malian Frédéric Ka

Repéré par l'​OL à l'issue d'un tournoi, le natif de Sainte-Foy-lès-Lyon a fait ses grands débuts dans le monde professionnel en 1997 en marge d'un match de la Coupe Intertoto face aux Polonais d'Odra Wodzislaw Slaski. 


Auteur de 12 buts en 58 matchs en deux ans et demi, Frédéric Kanouté est transféré à West Ham United en Angleterre avant de prendre la direction des Spurs puis de Séville où le Malien écrira les plus belles pages de sa carrière, avec notamment deux Coupe de l'UEFA remportées en 2006 et 2007. 


19. Clément Grenier (2002-2018)

Clement Grenier

Annoncé comme le digne successeur de Juninho, Clément Grenier a malheureusement souvent été victime de nombreuses blessures à répétition. 


Prêté à la Roma en 2017, le milieu de terrain français s'est ensuite relancé sous les couleurs de Guingamp puis du Stade Rennais. Aujourd'hui, le joueur est dans une impasse sportive. 


18. Jordan Ferri (2007-2019)

FBL-FRA-LYON-TRAINING

Avec un bagage technique légèrement moins conséquent que ses prédécesseurs, Jordan Ferri s'est distingué par son acharnement au travail. 


Inusable sur le terrain, le natif de Cavaillon a laissé un souvenir impérissable à Lyon. Les supporters regrettent ce joueur qui a toujours su mouiller le maillot. 


17. François Clerc (1997-2010)

FBL-EUR-C3-ST ETIENNE-ESBJERG

Le débat a souvent été éreintant pour François Clerc, titulaire en ​Équipe de France et remplaçant à l'Olympique Lyonnais. 


Mis en concurrence avec Anthony Réveillère sur le flanc droit, l'ex-international français a ciré le banc entre 2008 et 2010 en disputant seulement 16 matchs en ​Ligue 1. Plus en verve les années précédentes, le natif de Bourg-en-Bresse a fait néanmoins partie de cette génération dorée en remportant trois tires de champion de France (2006, 2007, 2008). 


Pour autant, l'ancien latéral droit lyonnais n'est désormais plus en odeur de sainteté à Lyon après avoir signé chez les Verts en 2012.


16. Jean Djorkaeff (1957-1966)

Jean Djorkaeff

Le natif de Charvieu, en Isère, a la particularité d'être devenu le premier footballeur professionnel licencié du ​Paris Saint-Germain en 1970. 


Avant de rejoindre le club de la capitale, "Tchouki" de son surnom, a disputé 193 matchs avec la formation lyonnaise s'affirmant au passage comme l'un des plus grands défenseurs issus du centre de formation rhodanien. 


15. Raymond Domenech (1960-1977)

FBL-FRA-LIGUE1-BORDEAUX-MARSEILLE

Un acteur bien connu du paysage footballistique français. Formé à l'OL, Raymond Domenech s'est distingué dès l'âge de 18 ans en affichant une maturité exemplaire. 


Redoublant d'efforts lors des entraînements, l'ancien sélectionneur de l'Équipe de France s'est logiquement imposé en défense en prenant part à 293 rencontres entre 1970 et 1977 avant de rejoindre le RC Strasbourg, l'un des clubs les plus en vogue en France à cette période. 


14. Hatem Ben Arfa (2002-2008)

Hatem Ben Arfa

Un parcours semé d'embûches pour la forte tête du football français. 


Repéré par l'OL en 2002 après avoir effectué un court passage à l'INF Clairefontaine, Hatem Ben Arfa a contribué à son niveau à quatre titres de champion de France entre 2004 et 2008 avec une dernière saison placée sous le signe de l'apothéose. 


Révélé définitivement à l'issue de l'exercice 2007-2008 où le Français a formé une paire redoutable en attaque avec Karim Benzema, l'ancien Parisien avait quitté le club de manière houleuse en signant à l'​Olympique de Marseille malgré une injonction des Lyonnais.


Transféré par la suite à Newcastle United à la suite d'un bras de fer avec les dirigeants olympiens, l'ex-international français a multiplié les mauvais choix tout au long de sa carrière. Aujourd'hui, le joueur étudie déjà un départ du Real Valladolid. 


13. Maxime Gonalons (2000-2017)

Maxime Gonalons

Définitivement lancé avec l'​Olympique Lyonnais en marge d'une rencontre de Ligue des Champions face à Liverpool (buteur de la tête à Anfield), Maxime Gonalons est devenu par la force du temps un capitaine exemplaire. 


Invité pour le moins à partir en 2017 dans des circonstances qui sont encore floues à l'heure actuelle, le natif de Vénissieux manque aujourd'hui cruellement aux supporters lyonnais qui retiennent toujours son état d'esprit irréprochable. 


12. Steed Malbranque (1994-2001/2012-2016)

FBL-FRA-LIGUE1-LYON-LORIENT

Infatigable sur le pré, Steed Malbranque a fait un retour remarqué et triomphant en 2012 après un exil concluant en Premier League sous les couleurs de Fulham ou encore de Tottenham. 


Lors de ces deux périodes lyonnaises, le natif de Mouscron en Belgique a cumulé 240 matchs (19 buts) avec notamment un titre en Coupe de la Ligue (2001). 


11. Anthony Martial (2009-2013)

Anthony Martial

Avant d'éclore sous les couleurs de Manchester United, Anthony Martial a parfait ses gammes au centre de formation lyonnais.


Apparu à 4 reprises avec les professionnels au cours de la saison 2012-2013, l'international français a été ensuite transféré à l'AS Monaco contre une indemnité transfert de 5 millions d'euros plus un pourcentage à la revente. 


10. Samuel Umtiti (2002-2016)

FBL-FRA-LIGUE1-LYON-MONACO

Découvert au Stade de Gerland en 2012 à l'occasion d'un 32e de finale de la Coupe de France face à La Duchère, Samuel Umtiti a gravi tous les échelons à l'OL avant de faire le grand saut en 2016 en signant au ​FC Barcelone


Champion du monde en 2018 avec l'équipe de France, l'OL peut sa vanter d'avoir formé l'un des plus grands défenseurs au monde. 


9. Ludovic Giuly (1994-1998)

FBL-FRA-LIGUE1-CAEN-MONACO

Né à Lyon, repéré sous les couleurs de MDA Foot, Ludovic Giuly a brillé pendant deux saisons et demi avant de venir garnir les rangs monégasques. 


Finaliste de la ​Ligue des Champions en 2004 face au FC Porto, ce pur Lyonnais a été finalement récompensé deux ans plus tard en soulevant la Coupe aux grandes oreilles face à Arsenal. Un champion hors pair qui est notamment passé par la Roma ou encore le Paris Saint-Germain. 


8. Houssem Aouar (2009-)

Olympique Lyon v Juventus - UEFA Champions League Round of 16: First Leg

Petit prodige avec un ballon dans les pieds, Houssem Aouar ne laisse pas insensible une grande partie du contingent européen. Courtisé notamment par la Juventus ou encore Manchester City, un transfert est inévitable dans les années à venir. Le joueur est estimé à 70 millions d'euros. 


7. Corentin Tolisso (2007-2017)

FBL-EUR-C3-LYON-BESIKTAS

Une trajectoire similaire à celle opérée par Samuel Umtiti, à la seule différence que le Français a signé au Bayern Munich en 2017 contre un chèque de 40 millions d'euros. 


Depuis, l'ancien milieu de terrain lyonnais ronge son frein en raison de blessures persistantes. Opéré, mardi, d'un tendon de la cheville gauche, le champion du monde 2018 est indisponible pendant les quatre prochaines semaines. Un coup dur pour le joueur et les Bavarois. 


6. Nabil Fekir (2011-2019)

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-LYON

Virtuose du football, Nabil Fekir a signé l'été dernier, à la surprise générale, avec le Betis Séville malgré l'absence de perspective européenne. 


Fort d'une saison rayonnante avec les Andalous, le champion du monde 2018 est convoité par les Gunners qui seraient disposés à offrir 50 millions d'euros pour le joueur. 


5. Sidney Govou (1997-2010)

FBL-FRA-LIGUE1-EVIAN-LYON

Désormais conseiller technique à Limonest Foot, Sidney Govou fait partie des rares Lyonnais à avoir participé aux sept titres de champion de France entre 2002 et 2008. 


Intenable sur les ailes, l'ex-international français a également disputé la Coupe du monde 2006 avec les Bleus. 


4. Alexandre Lacazette (2003-2017)

FBL-FRA-LIGUE1-LYON-NICE

129 buts en 275 matchs, ​Alexandre Lacazette a reçu logiquement le trophée UNFP du meilleur joueur de Ligue 1 en 2015. 


Premier buteur de l'histoire du Parc OL, le Français s'est engagé en 2017 avec​ Arsenal dans le cadre d'un transfert avoisinant les 60 millions d'euros. Un choix sportif infructueux pour le natif de Lyon qui a manqué le dernier train pour le Mondial 2018 en Russie. 


3. Karim Benzema (1997-2009)

Karim Benzema

Une saison 2007-2008 de haute facture qui l'a propulsé sur le devant de la scène: ​Karim Benzema est devenu l'avant-centre tant espéré par les recruteurs lyonnais. 


Auteur de 20 buts en Ligue 1 à l'issue de l'exercice, le Français a été rapidement placé sous le feu des projecteurs lors d'un huitième de finale aller de la Ligue des Champions face à Manchester United (1-1). 


Transféré au ​Real Madrid pour une somme qui apparaît aujourd'hui dérisoire (35 millions d'euros), le natif de Lyon n'a pas manqué d'inscrire son nom dans l'histoire du club madrilène après avoir remporté à quatre reprises la Ligue des Champions. 


2. Bernard Lacombe (1969-1978)

FOOT-MONTPELLIER-LYON

Auteur de 149 buts sous le maillot lyonnais en 258 matchs, Bernard Lacombe est l'un des meilleurs canonniers du championnat de France. 


Revenu à l'OL en 1996 en tant qu'entraîneur, le natif de Villefranche-sur-Saône s'est ensuite dirigé dans un rôle de conseiller auprès du président Jean-Michel Aulas pendant une vingtaine d'années. 


1. Fleury Di Nallo (1960-1974)

FBL-FRA-L1-LYON-CAEN-INAUGURATION

Trois jours plus tôt, le monument de l'Olympique Lyonnais a soufflé ses 77 bougies, 46 ans après avoir quitté le club en faveur du Red Star. 


Avec 222 buts au compteur, "le petit prince de Gerland" est le meilleur buteur de l'Histoire du club, le huitième de l'histoire du championnat de France de D1 avec 187 réalisations.