L'ancien meneur de jeu phocéen ne souhaite pas voir le talentueux défenseur quitter trop vite son cocon pour un challenge trop important.


En termes de parcours sportif prématuré, Samir Nasri s'y connaît un peu. Passé professionnel très jeune à l'​OM (17 ans), l'un des plus grands talents français de sa grande génération (87) a rapidement vu les plus grands clubs tournés autour de lui. 


Il est finalement resté pendant quatre saisons au sein de son club formateur, avant de s'envoler, sans sas de décompression, du côté d'​Arsenal en 2008.

Nasri a tout de même eu le temps de découvrir les ​coupes européennes avec Marseille avant de rejoindre une autre dimension dans le football européen. Et c'est cette trajectoire qu'il souhaiterait que Boubacar Kamara suive, comme il l'a expliqué au journaliste de L'Equipe Bertrand Latour lors d'un live Instagram, organisé lundi soir : 


"​Je lui conseillerais de rester. C'est un bon joueur. Il était irrégulier la saison dernière. Ils l'ont stabilisé au milieu, où il est très bon. Il sera encore meilleur mais il lui faut acquérir de l'expérience. La Ligue des Champions avec ton club formateur, tu vas acquérir de l'expérience. Après, tu pourras partir. S'il veut partir maintenant, il lui faut une étape importante, pas le top tout de suite."


FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-TOULOUSE

La presse anglaise évoque de manière plus en plus insistante un intérêt de Manchester City pour le profil du défenseur central phocéen. Mais pour Nasri, ancien Citizens, la marche serait pour l'instant trop haute pour assurer une belle continuité de carrière pour Kamara.


Le discours s'entend. Il serait évidemment dommage de voir l'un des plus grands talents du centre de formation de l'Olympique de Marseille ces cinq dernières années partir trop tôt, trop haut, et rapidement dégringoler pour enchaîner les clubs comme Antalyaspor, West Ham, puis Anderlecht. Par exemple...