Certains ont découvert la Ligue 1 cette année. D'autres la connaissaient déjà un petit peu. Mais une chose est sûre, les douze joueurs que vous allez découvrir jouent à un niveau que l'on n'attendait pas forcément.


Victor Osimhen (Lille)

Victor Osimhen

Orphelin de Pépé et Leao, la saison 2019-2020 du LOSC ne s'annonçait pas forcément des plus prometteuses. Mais grâce à Luis Campos, le phénomène Osimhen a débarqué. Arrivé de Charleroi, il s'est mis tout le monde dans la poche avec un doublé dès la première journée face à ​Nantes.


Auteur jusqu'à présent de 13 buts et cinq passes décisives en championnat, le Nigérian est un joueur de très haut niveau. Pas sûr que ​Lille le conservera longtemps.


Eduardo Camavinga (Rennes)

Eduardo Camavinga

La pépite ​rennaise, une de plus. À 17 ans, Eduardo Camavinga est un ovni. Intégré progressivement à l'effectif de Julien Stephan en fin de saison dernière, l'international espoir a été titulaire cette saison 24 fois en championnat pour 28 matchs. 


Imperméable à la pression, il sait déjà tout faire. Un gros volume de jeu à la récupération, une assurance technique et une vision de jeu de haut niveau. Les plus grands comme le ​Real Madrid sont déjà sur les rangs.


Pablo ​Sarabia (Paris) 

FBL-FRA-CUP-LYON-PSG

Arrivé cet été dans l'effectif pléthorique du ​PSG, on émettait quelques doutes sur le petit Espagnol. Et pourtant, force est de constater qu'il a su se faire une place dans la rotation de Thomas Tuchel. 


Très mobile et bon manieur de ballon, l'ancien de Séville a su être décisif dans les moments importants. Comme ce fut le cas avec son entrée fracassante à Madrid en ​Ligue des Champions ponctuée du but de l'égalisation.


Denis Bouanga (Saint-Etienne)

Denis Bouanga

Il n'a peut-être pas choisi la meilleure destination cet été, mais le niveau de jeu est là. Transféré à ​Saint-Etienne, l'ancien ​Nîmois est arrivé dans une équipe à la peine pour sa deuxième année en ​Ligue 1


Auteur de sept buts la saison dernière, il en a déjà inscrit dix cette année. Sans faire de bruit, il a tout de suite passé un palier. Qui plus est dans une équipe en perdition. Chapeau.


Gautier Larsonneur (Brest)

FBL-FRA-LIGUE1-BREST-AMIENS

Pour un gardien qui découvre la ​Ligue 1, il n'a pas eu trop de mal à se mettre au niveau. Grand artisan de la montée de ​Brest la saison dernière, il est tout aussi important cette année dans une équipe qui vise le maintien. 


Et si la saison du promu est aussi tranquille, il le doit à son ange gardien Larsonneur. Capable de prendre feu et de multiplier les parades spectaculaires, il a déjà tapé dans l'œil de certains clubs du haut de tableau comme l'​OM.


Habib Diallo (Metz)

FBL-FRA-LIGUE1-METZ-NANTES

Première année en Ligue 1 et déjà 12 buts pour le moment. Le temps d'adaptation ? Diallo ne connaît pas. Indispensable à son équipe, le Sénégalais est impressionnant. L'attaquant ​messin peut marquer dans toutes les positions. Du droit, du gauche, de la tête. 


Complet, il est très mobile mais présente aussi des qualités indéniables dans le jeu en pivot. Sans lui, la saison des Grenats serait surement plus compliquée.


Predrag Rajkovic (Reims)

FBL-FRA-LCUP-REIMS-PSG

Quand le talentueux Édouard Mendy a décidé de rejoindre le Stade Rennais, on a commencé à se faire du souci pour ​Reims. C'est donc Rajkovic du Maccabi Tel-Aviv qui a été choisi pour le remplacer. Pas de quoi sauter au plafond à première vue. 


Mais très vite, le gardien serbe est devenu le rempart infranchissable de la meilleure défense du championnat (21 buts encaissés en 28 journées). Excellent sur sa ligne, nombreux sont les attaquants qu'il a déjà écœurés.


Ludovic Ajorque (Strasbourg)

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-STRASBOURG

Ludovic Ajorque, ou l'histoire d'une ascension qui n'en finit plus. Arrivé de Clermont à l'été 2018, le Réunionnais a connu six mois d'adaptation l'année dernière. Beaucoup plus utilisé en fin de saison, le ​Strasbourgeois a progressivement gagné sa place pour ne plus la lâcher. 


Sur l'année civile 2019, Ajorque c'est 15 buts en Ligue 1. Pas mal pour un joueur qui ne connaissait pas l'élite il y a encore deux ans.


Yoann Court (Brest)

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-BREST

Si Brest pratique un jeu aussi alléchant, c'est en partie grâce à la patte gauche de Yoann Court. Le trentenaire découvre la Ligue 1 cette année et multiplie les offrandes. 


Déjà auteur de sept passes décisives, il affiche un niveau que peu attendaient. Après avoir connu toute sa vie l'antichambre du foot français, le Brestois tient sa revanche.


Bruno Guimaraes (Lyon)

Bruno Guimaraes

On ne l'a pas encore vu énormément jouer, mais le peu observé donne déjà une idée du joueur. Arrivé tardivement à la fin du ​mercato d'hiver, le Brésilien s'est tout de suite imposé dans l'entrejeu ​lyonnais


Pour son deuxième match, il est titulaire contre la ​Juventus pour son baptême du feu en ​Ligue des Champions. Au prix d'une prestation de haut vol, il s'est déjà fait un nom et a justement été récompensé de sa première sélection avec le Brésil.


Tanguy Kouassi (Paris)

FBL-FRA-LIGUE1-AMIENS-PSG

La surprise du chef. Comme quoi, même au sein d'un effectif constellé de star, toutes plus clinquantes les unes que les autres, les jeunes peuvent briller. Du haut des ses 17 ans, Tanguy Kouassi a toute la confiance de son coach. 


De plus en plus utilisé, ce défenseur central de formation peut également jouer au milieu de terrain. Après des premières apparitions timides, le Titi parisien a su prendre la mesure du haut niveau. L'avenir.


Rayan Cherki (Lyon)

Layvin Kurzawa,Rayan Cherki

On le connaissait notamment grâce à la Youth League. Mais depuis que Rudi Garcia l'a intégré à l'équipe première, on en sait déjà un peu plus sur la pépite Lyonnaise de 16 ans. 


Et rien à faire, c'est un futur grand. Aussi dynamique que technique, il commence déjà à rendre chèvre les défenses. 


Début janvier, le milieu offensif se paye même le luxe d'inscrire un doublé et de délivrer deux passes décisives en Coupe de la Ligue à Nantes. Vous avez dit 16 ans ?