​Les deux hommes ont eu quelques altercations depuis le début de la saison. 


Andy Delort est revenu sur les différends qui l'opposent à ​Neymar depuis le début des réjouissances lors ​d'un li​ve avec l'Equipe ce lundi. Le Montpelliérain s'est montré bon joueur.


Le contexte 

Un peu de casse verbale, des provocations sur les réseaux sociaux : l'opposition entre le ​MHSC et le ​PSG a souvent accouché de tensions sur le terrain entre deux protagonistes qui n'ont jamais affiché un visage amical. 


En décembre, Andy Delort avait toisé Neymar dans les couloirs de la Mosson après la défaite concédée par les joueurs de la Paillade face aux Parisiens (1-3).


"Ney, c'est pas bien, respecte un peu !"


Loin d'être rassasié, l'international algérien était revenu à la charge en zone mixte en décrivant la star brésilienne de footballeur "hautain". 


Le match retour n'a pas donné lieu également à un apaisement entre les deux hommes qui se sont livrés une nouvelle bataille sur le pré du Parc des Princes. Cette fois-ci, Leandro Paredes est venu mettre son grain de sel en attisant un peu plus les tensions :

Après la large victoire des hommes de Thomas Tuchel (5-0), Neymar s'était empressé de publier une photo provocatrice après avoir notamment infligé un petit pont à son principal adversaire de la soirée. Andy Delort ne lui en tient plus rigueur aujourd'hui. 


Delort : "Avec son petit pont, il m'a tué !"

Dans un live accordé au journal l'Equipe, l'ancien attaquant toulousain est revenu sur cet épisode. Bon joueur, il préfère désormais en rire : 


"Avec son petit pont, il m'a tué ! Dans ma tête, je me suis dit : 'oh le bâtard !' Mais moi j'aime bien, ça me fait rire. Même la photo à la fin dans le vestiaire, ça me fait rire. Ça veut dire que je ne suis pas passé inaperçu. Et je sais qu'au fond, il est comme moi. Sauf que c'est une star et qu'il a plus de sous sur son compte mais ça reste un chambreur et un bon mec au final."


La réponse du Brésilien est vivement attendue.