Recruté après la Coupe du Monde 2010, Mesut Özil a pris beaucoup de plaisir sous le maillot du Real Madrid et aurait aimé rester plus longtemps dans la maison blanche. 


Révélation du mondial sud-africain avec la sélection allemande, le meneur de jeu avait l'Europe à ses pied au début de la dernière décennie. Alors que lui rêvait dans un premier temps du ​Barça de Guardiola, c'est finalement le ​Real de José Mourinho qui s'est montré le plus convaincant. Trois ans et un titre de champion d'Espagne plus tard, Özil quittera la capitale espagnole à contre-coeur en raison d'un différent avec Florentino Perez, comme il l'a expliqué à Marca ce vendredi. 

"Mon cœur bat pour le Real Madrid"


"Après le mondial 2010, tout le monde me voulait. Je voulais Barcelone mais Guardiola ne m’a jamais contacté. On me disait qu’il était en vacances.​"


(...)Quitter le Real Madrid a été la décision la plus difficile de ma vie. Je rêvais de gagner la Ligue des Champions avec le Real. Ce n’est pas un secret. Mon cœur bat pour le Real Madrid. À ce jour j’ai encore beaucoup d’amis dans l’équipe et dans le club.


Mon étape au Real Madrid n’était pas terminée. Mon père n’est pas parfait. Ce n’était pas de l’avarice, il a demandé à Perez ce que nous considérions comme juste mais il ne nous l’a pas donné. Être têtu avec Florentino ce n’est pas la meilleure chose à faire."


En trois saisons au Real, le milieu allemand a disputé 159 matchs pour 27 buts et 80 passes décisives. Parti à Arsenal pour 47 millions d'euros en 2013, il devait symboliser le renouveau des Gunners sur la scène européenne mais s'est fait rattraper par son irrégularité et son déclin physique au fil des saisons.