​Sous contrat jusqu'en juin 2021, Maxime Lopez est au centre des rumeurs du mercato, ces dernières semaines. Courtisé par le FC Séville et le Napoli notamment, le milieu de terrain phocéen ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Toutefois, l'Olympique de Marseille devrait tout faire pour le conserver au moins une saison, et on vous démontre pourquoi. 


Le mercato estival 2020 sera particulier 

La première donnée à prendre en compte concerne le prochain ​mercato estival. On ne sait même pas encore quand il aura lieu, au vu de la situation sanitaire qui touche actuellement la planète, malgré les dernières prérogatives de la​ FIFA


Alors que le football est à l'arrêt depuis plusieurs semaines, les clubs européens perdent énormément d'argent. Il est certain que l'été ne sera pas propice aux plus grandes transactions. Toutes les écuries tenteront de négocier au rabais, pour réaliser des affaires. 

Ce n'est donc clairement pas le moment pour laisser filer ​Maxime Lopez. Bien qu'il ait beaucoup de mal à se faire une place dans le onze d'André Villas-Boas, le milieu phocéen reste tout de même un jeune joueur à fort potentiel. 


L'été dernier, l'OM ne souhaitait pas le vendre à moins de 30 millions d'euros, cette année, son prix aurait été divisé par deux. Cela est aussi dû à la fin de son contrat qui se termine en juin 2021. 


Il peut donc devenir plus rentable de le prolonger. Très attaché à son club formateur, le joueur de 22 ans ne demandera sûrement pas une très grande revalorisation salariale. Les dirigeants phocéens se laisseraient alors plus de marge, pour ne pas être dans l'obligation de le vendre dès cet été. D'autant plus qu'avec un tel potentiel, le prix du jeune joueur peut exploser, dans les années à venir. 


L'OM s'attend à jouer sur plusieurs tableaux

Certes, il n'a sûrement pas eu le temps de jeu qu'il espérait en début de saison. Maxime Lopez n'a d'ailleurs été titularisé qu'à deux reprises, lors des douze dernières journées de ​Ligue 1. ​


André Villas-Boas semble avoir trouvé son milieu idéal, avec Boubacar Kamara, Morgan Sanson et Valentin Rongier. Mais la donne sera beaucoup plus compliquée, dans les mois à venir. 


Toujours placé à la deuxième place de la Ligue 1, l​'Olympique de Marseille est bien parti pour retrouver la ​Ligue des Champions


Malgré la disparition de la Coupe de la Ligue, le club phocéen devrait jouer le coup à fond dans trois compétitions différentes, la saison prochaine. Alors que l'entraîneur portugais s'est longtemps plaint de la profondeur de son effectif, ces derniers mois, il ne serait pas contre l'idée de garder ses joueurs de rotation. 


Même s'il ne débutera alors pas la saison en tant que titulaire, Maxime Lopez devrait voir son temps de jeu gonfler, dans les prochains mois. De quoi avoir de bonnes raisons de bousculer la hiérarchie. 


En enchaînant les rencontres, nul doute que le jeune milieu de terrain pourrait retrouver son meilleur niveau. Cela pourrait convaincre son entraîneur de lui donner le temps de jeu qu'il pense mériter.


L'OM ne veut pas perdre trop d'éléments

Ces dernières semaines, de nombreuses rumeurs sont liées à l'OM. Alors que le Minot est annoncé du côté du FC Séville ou du Napoli, ce n'est pas le seul joueur à attirer les convoitises. Morgan Sanson, Duje Ćaleta-Car, Bouna Sarr ou encore ​Florian Thauvin plaisent à quelques écuries européennes. Des joueurs qui pourraient rapporter de très belles sommes d'argent. 


Pour équilibrer ses comptes, le club olympien pourrait choisir de miser sur un seul et unique départ, d'un joueur avec une haute valeur marchande. Cela pourrait donc être le cas pour Morgan Sanson notamment. 

Dans le viseur de plusieurs écuries anglaises, quelques clubs seraient prêts à sortir le chéquier. De cette manière, les dirigeants marseillais pourraient conserver les autres éléments, dont Maxime Lopez. 


Alors qu'André Villas-Boas a déjà annoncé qu'il souhaitait conserver la majorité de son effectif, Maxime Lopez en fait partie. À un prix aussi bas qu'actuellement, il vaut mieux pouvoir tenter de le relancer.


Dans la foulée, il n'aurait sûrement aucun mal à prolonger son bail, puisque le jeune phocéen est très attaché à son club formateur. Le moyen idéal pour lui permettre de retrouver sa pleine confiance sur la Canebière.