​Le Real Madrid est un club à part. La pression est forte et la critique est toujours présente. En signant chez les Merengue cet été, Ferland Mendy savait à quoi s'attendre. Après quelques semaines compliquées, le Français s'est finalement acclimaté et imposé au sein de cet effectif constellé de stars.


"Mendy a mangé Marcelo". L'ex-Lyonnais reçoit légitimement les éloges des différents médias espagnols dont le réputé Marca


Ferland Mendy " a mangé Marcelo"

Ces derniers jours, le journal espagnol Marca établit un bilan de la saison de Madrilènes assorti d'une note délivrée par ses journalistes. Ce lundi c'était au tour du latéral gauche français, avec un article sobrement intitulé : "Mendy mange Marcelo".


Recruté par Zinedine Zidane lors du ​mercato estival pour une somme de 45M€, l'ancien joueur de l'​OL a fait des débuts timides avant d'exploser et de devenir un élément très fiable du coach tricolore.


"Les premiers symptômes n'étaient pas bons, mais lorsqu'elle a trouvé la continuité, Mendy n'a pas raté l'occasion. Lorsque Zidane est retourné à Madrid, il était clair pour lui que Marcelo allait faire partie de son équipe et que le Brésilien avait besoin de plus de compétition sur un terrain défensif qu'il ne pouvait en trouver à Reguilón. Et il a donné son feu vert à la signature de Ferland Mendy", remet en contexte Marca. 


Le gaucher a disputé tous les grands rendez-vous cette saison à l'exception du match aller face au ​FC Barcelone au Camp Nou. 


Dans l'esprit de Zidane, Mendy est passé devant le Brésilien Marcelo dans la hiérarchie. Les différents observateurs espagnols s'accordent à dire que la Casa Blanca est plus solide quand celui-ci est aligné sur le flanc gauche de la défense (700 minutes avec Ferland Mendy sur le terrain sans encaisser de but). 

Ferland Mendy

Néanmoins, son apport offensif est moins important que celui de Marcelo en témoigne sa seule passe décisive depuis son arrivée au club. 


Futur titulaire en Équipe de France ? 

Ferland Mendy,Alex Martinez

Joueur important du plus grand club du monde, la logique voudrait qu'il le soit aussi en ​sélection nationale


Mais, la route est loin d'être dégagée pour le néo-Madrilène. La concurrence est rude au poste de latéral gauche. Le Bavarois Lucas Hernandez semble avoir plusieurs mètres d'avance sur lui et le Citizen Benjamin Mendy est revenu à son meilleur niveau pour le poste de doublure.  Compliqué...