​La crise du coronavirus Covid-19 devrait normalement différer les départs de Neymar vers le FC Barcelone et celui de Kylian Mbappé vers le Real Madrid d'une saison supplémentaire. 


En raison de la pandémie du coronavirus, le football s'agite en coulisses à l'approche du ​mercato esti​val. À Barcelone, la tendance est au grand renouvellement sur le front de l'attaque. Mais la crise économique actuelle devrait contrecarrer les plans de la cellule de recrutement du Barça qui ne devrait pas avoir les finances nécessaires pour mener à bien tous les projets. 


Départs différés 


Le quotidien l'Equipe s'est attardé ce dimanche soir sur la situation sportive des deux stars parisiennes, sources de convoitises en Europe. 


En quête de renouveau dans le domaine offensif après les blessures de Luis Suarez et d'Ousmane Dembélé et suite à l'intégration délicate d'Antoine Griezmann, les dirigeants du club catalan ont jeté leur dévolu sur ​Neymar dont le prix était initialement estimé entre 150 et 170 millions d'euros. 

Après avoir envisagé à plusieurs reprises différents plans pour s'attacher les services de Neymar, le ​Barça doit aujourd'hui faire face à une autre réalité économique en raison de la crise actuelle qui frappe l'économie mondiale. De ce fait, aucun transfert ne devrait s'effectuer pour plus d'une centaine de millions d'euros lors de la prochaine fenêtre des transferts. 


Toujours confiant sur le dossier, le PSG ne ferme pas en revanche la porte à un départ alors que la transaction pourrait s'effectuer sous la forme d'un paiement échelonné.


L'entourage se montre rassurant


Face à un calendrier chamboulé, une logique économique imparable et une volonté loin d'être partagée par le clan brésilien, Neymar devrait bien poursuivre l'aventure au ​Paris Saint-Germain selon les dernières informations de l'Equipe.


"On n'a jamais parlé de ça, d'un retour cet été au Barça. Pour l'heure, notre seule préoccupation est le coronavirus. (...) On pense que l'été sera calme."


L'entourage de l'international brésilien se montre confiant à l'image d'un proche de Doha qui a déclaré au journal français : "qu'il vente, qu'il neige, qu'il pleuve, ​Mbappé restera, c'est une volonté de l’Émir."


Sous contrat jusqu'au 30 juin 2022, l'international français a souvent été associé avec le Real Madrid ces derniers mois. Pour autant, un transfert n'est pas à l'ordre du jour. Et le PSG refusera toute proposition cet été selon les derniers échos du quotidien français.