​La Juventus serait disposée à lâcher Leonardo Bonucci à Manchester City sous une seule condition.


En réaction à la pandémie du coronavirus Covid-19, le football se joue désormais en coulisses où de nombreux clubs préparent déjà le prochain ​mercato. Une tendance visible à Manchester City où Pep Guardiola a ciblé le roc turinois, Leonardo Bonucci, pour venir solidifier l'arrière-garde des Citizens


Un échange de bons procédés 

Déjà observé par le passé, la ​Juventus et ​Manchester City ont déjà été en affaires lors d'un échange entre Joao Cancelo et Danilo. Une situation qui pourrait se reproduire cet été alors que Pep Guardiola a toujours eu un petit faible pour Leonardo Bonucci, le défenseur de la Juventus. 


Courtisé par Manchester City pour venir apporter de l'expérience et de la sécurité à un secteur  qui fait cruellement défaut aux Citizens depuis plusieurs années, malgré des investissements conséquents (Mangala, Laporte, Stones, Mendy, Cancelo, Otamendi), l'international italien ne sera pas libéré sous n'importe quelle condition. 

Très apprécié à la Vieille Dame, Gabriel Jesus représenterait la seule monnaie d'échange viable à une telle transaction selon des informations du Corriere dello Sport qui avance que Maurizio Sarri serait un grand partisan du Brésilien. 


Un sacrifice notable pour l'entraîneur de Manchester City qui doit aussi composer avec le vieillissement de Sergio Agüero qui soufflera ses 32 bougies au mois de juin. 


Reste désormais à connaître la position des différentes parties qui vont probablement attendre le verdict du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) avant d'entamer des négociations.