​Marc-André ter Stegen, le portier allemand du FC Barcelone, s'est confié à "El Pais", samedi, en cette période de confinement, révélant une anecdote surprenante. 


Si Marc-André ter Stegen a récemment refusé la dernière proposition de prolongation des Blaugrana avec un salaire à la clé de 6.5 millions d'euros net annuel, le gardien allemand reste néanmoins confiant sur son avenir en Catalogne. 


Ter Stegen : "Je découvre sur l'écran géant"

En pleine période de confinement, consécutive à la pandémie du coronavirus Covid-19, de nombreux joueurs sont sollicités à distance par les médias pour confier leur quotidien. ​Et Marc-André ter Stegen n'a pas échappé à la règle en révélant à El Pais une anecdote pour le moins surprenante : 


"Ça m'arrive de ne pas connaître le nom des joueurs que j'affronte. Je ne connais pas très bien le football. Parfois, je découvre qui ils sont quand je regarde l'écran géant dans le stade. Je ne sais pas forcément comment ils s'appellent mais je les reconnais et je sais comment ils se déplacent, comment ils tirent, comment ils marquent. C'est assez bizarre."


Toujours autant apprécié à Barcelone, Marc-André ter Stegen espère bien trouver un terrain d'entente pour prolonger au plus vite son contrat. Une situation qui lui permettrait d'apprécier encore pendant quelques années l'ambiance spécifique du Camp Nou : 


"Elle est unique. Il y a une mentalité qui est complètement différente de celle qu'on peut vivre en Allemagne où les supporters chantent beaucoup plus. Au Camp Nou, les fans du Barça se concentrent essentiellement sur les détails individuels. Ils éprouvent plus de sensations. C'est différent et j'adore. J'aime par exemple quand Frenkie de Jong réalise un geste technique et que les supporters le célèbrent."


"Inciter les gens à rester chez eux"

Sollicité également à conter le confinement aux médias catalans, Marc-André ter Stegen s'occupe en réalisant "des tâches de ménage" ou en répétant "de nombreux exercices physiques". Mais le gardien du Barça a surtout invité "les gens à ne pas sortir de chez eux" alors que "nous pouvons influencer d'autres personnes où nous devons leur rappeler l'importance de ne pas sortir."