​Victime d'une crise cardiaque lors d'un match amical avec l'Ajax, Abdelhak Nouri avait été plongé dans un coma artificiel, avant de se réveiller... près de trois ans plus tard. 


Un destin tout aussi tragique pour un jeune homme promis à un avenir radieux. Le 8 juillet 2017, au cours d'une rencontre amicale entre l'Ajax Amsterdam et le Werder de Brême, "Appie" de son surnom" s'est effondré sur le pré dans la plus grande des incompréhensions. 


Le Maroco-Néerlandais est alors victime d'une crise cardiaque avant d'être héliporté vers un hôpital de la région. 


Plongé dans un coma artificiel

Le verdict tombe : Abdelhak Nouri est plongé dans un coma artificiel en raison des lésions irréversibles causées par une absence d'oxygénation au cerveau pendant de longues minutes. L'espoir est mince et les messages de soutien se succèdent. 


"Stay Strong Appie"


Après deux ans et neuf mois de coma, le joueur s'est réveillé. Selon les dernières informations révélées par son frère Abderrahim au cours d'une émission néerlandaise, "Wereld Draait Door", Abdelhak Nouri peut communiquer partiellement avec son entourage.


"Il dort, il mange, mais il ne sort pas du lit. Dans les bons moments, il y a une forme de communication, puis il bouge les sourcils. Nous lui parlons, on l'intègre dans les conversations, et on regarde le football avec lui."


Miracle de la vie, l'ancien numéro 34 de l'Ajax ne pourra pas en revanche reprendre une activité sportive mais l'essentiel est ailleurs pour ce battant.