​Michel Hidago nous a quitté cette semaine à l'âge de 87 ans. Premier sélectionneur des Bleus à offrir un trophée à la France, lors de l'Euro 1984, il est considéré par beaucoup comme le meilleur sélectionneur de l'Histoire des Bleus. Plusieurs stars du ballon rond se sont essayé à ce rôle (Michel Platini, Just Fontaine, Laurent Blanc...) avec plus ou moins de réussite. Au final, 17 sélectionneurs se sont succédé depuis 1964.


6. Henri Michel (1984-1988)

WORLD CUP-1986-FRA-BRAZIL

Prendre la succession de Michel Hidalgo était un lourd fardeau qu'Henri Michel a plutôt bien porté. Après la victoire à l'​Euro 1984, c'est le sélectionneur de l'Équipe olympique (il a remporté les JO en 1984) qui est donc choisi pour récupérer le banc des Bleus. 


Vainqueur de la Coupe Intercontinentale des Nations l'année suivante, la légende du FC Nantes est lui aussi passée tout proche de l'exploit lors de la ​Coupe du Monde 1986, avant de se faire éliminer, comme en 82, en demi-finale contre l'Allemagne.


Troisième de ce Mondial, le meilleur résultat de l'Histoire du pays avec l'édition 1958, en gardant un style de jeu proche de son prédécesseur, les années suivantes sont plus difficiles, notamment après la retraite de l'âme de cette équipe, Michel Platini. 


Henri Michel est donc limogé en 1988 après avoir raté la qualification pour l'Euro et au lendemain d'une retentissante défaite contre Chypre lors des éliminatoires du Mondial 1990. Il est remplacé dans la foulée par un certain... Michel Platini.


5. Raymond Domenech (2004-2010)

French midfielder Zinedine Zidane (C) ta

Raymond Domenech est vraisemblablement le sélectionneur suscitant le plus la polémique. Les résultats parlent cependant pour lui. 


Successeur de Jacques Santini après l'Euro 2004, l'ancien rugueux défenseur et sélectionneur des espoirs, frappe fort dès le début de son mandat. Grace, il est vrai, au retour de Zidane et Thuram, Raymond Domenech devient le deuxième sélectionneur français à atteindre la finale d'une Coupe du Monde, perdue en 2006 face à l'Italie. 


Une performance faisant de lui, quoiqu'on en dise, l'un des sélectionneurs les plus importants de l'Histoire du pays. Et ce, malgré un Euro 2008 raté marqué par sa demande en mariage malaisante, ou le célèbre fiasco de Knysna en 2010. 


Du haut de son mandat de six ans, Domenech reste le deuxième sélectionneur avec le plus de rencontres (75) et le deuxième, à égalité avec Michel Hidalgo, avec le plus grand nombre de victoires (41), pour seulement 14 défaites.


4. Roger Lemerre (1998-2002)

EUR2000-FRANCE-RECEPTION

S'il a pour certains juste surfer sur la victoire de 1998 et le travail d'Aimé Jacquet, Roger Lemerre reste l'un des rares sélectionneurs à avoir remporté une compétition internationale avec les Bleus. 


Ancien adjoint de Jacquet, il se montre finalement plus offensif dans ses choix et son système.


Avec une victoire finale inoubliable face à l'Italie au but en or, Lemerre restera dans l'Histoire. La suite ne sera, elle, pas marquée dans le marbre, après une Coupe du Monde 2002 complètement loupée, alors que les Bleus faisaient légitimement figure de favoris. 


Sur ses 53 matchs, le lauréat de l'Euro 2000 en remporta 34 pour seulement huit défaites. 


3. Didier Deschamps (2012 - en cours)

Didier Deschamps

Capitaine heureux des Bleus de 98, le destin voulait que Didier Deschamps soulève de nouveau la Coupe du Monde, 20 ans plus tard, mais cette fois en tant que sélectionneur. 


L'ex-défenseur de la ​Juventus a connu une réussite graduelle à la tête de l'Équipe de France avec un quart de finale en Coupe du Monde 2014, une finale à l'Euro 2016 et donc la consécration en 2018 en Russie. 


Deschamps est surtout devenu le sélectionneur français le plus capé avec 100 matchs ponctués de 65 victoires, 18 nuls et 17 défaites. L'Histoire entre la France et DD est encore loin d'être finie. 


2. Aimé Jacquet (1993-1998)

CUP-FR98-BRA-FRA-JACQUET

Critiqué par une bonne partie du pays avant la Coupe du Monde à domicile, Aimé Jacquet a finalement élevé la France dans la cour des grands. 


Nommé en 1993 après la débâcle Gérard Houiller contre la Bulgarie, le légendaire coach des ​Girondins de Bordeaux (1980-1989) est allé jusqu'en demi-finale de l'Euro 1996, avant la réussite qu'on lui connait.


Aimé Jacquet s'est affirmé en prônant une assise défensive solide, parfois au détriment du jeu, mais s'est surtout montré intransigeant avec les stars en hésitant pas à laisser de côté les meilleurs joueurs du monde (Éric Cantona notamment). 


​Le champion du monde 98 restera à jamais comme le premier sélectionneur français à mené les Bleus vers sa première étoile.


1. Michel Hidalgo (1976-1984)

FOOT-CHAMPIONATS D'EUROPE-HIDALGO-COUPE

Alors que la France est une nation modeste du football mondial, c'est Michel Hidalgo qui va tout faire basculer. Adjoint du seul sélectionneur étranger de l'Histoire, Stefan Kovacs, Michel Hidalgo prend sa succession en 1976. 


L'ancien milieu de terrain de l'équipe mythique de Reims va rapidement apporter sa patte offensive et sa qualité de jeu à sa sélection. Avec sa volonté de jouer haut et sa préférence à l'attaque, l'ex-joueur de Monaco a certainement laissé les meilleurs souvenirs de l'Histoire des Bleus. 


Grâce à l'éclosion de Michel Platini, les Bleus d'Hidalgo vont faire leurs armes en Argentine au mondial 1978 avant d'entrer dans l'Histoire dès la Coupe du Monde 1982. Avec un jeu séduisant et le début du "carré magique" (Genghini puis Fernandez, Tigana, Giresse et Platini), les Bleus se font éliminer en demi-finale face à l'Allemagne, au terme d'un scénario digne des meilleurs thrillers. 


Après la déception 1982, Hidalgo remporte le premier trophée international de l'Histoire de l'Équipe de France et de tous les sports collectifs français en glanant l'Euro 1984 à domicile. Par son palmarès, mais surtout son style de jeu offensif, Michel Hidalgo reste pour beaucoup le meilleur sélectionneur de l'histoire des Bleus.