​Alors que l'épidémie de coronavirus touche également le football au niveau économique, l'UEFA a annoncé que les règles du fair-play financier étaient maintenues pour la saison.


Le football européen est à l'arrêt forcé depuis maintenant deux semaines, et l'UEFA continue de s'organiser pour adapter son calendrier et les grandes lignes directrices de sa politique afin de traverser au mieux la crise sanitaire qui frappe actuellement la planète. Ainsi, après avoir reporté l'Euro 2020 d'une année, à l'été 2021, la plus haute instance du Vieux Continent étudie  le cas de son Fair-Play Financier.

Une question qui intéresse particulièrement l'Olympique de Marseille, toujours dans le collimateur de l'organisation, et désormais sujet à plusieurs sanctions, son dossier ayant été officiellement transféré à l'instance responsable du jugement du contrôle financier des clubs, début mars. Or, la suspension momentanée des activités des clubs va forcément impacter leurs revenus économiques, et causer de très lourdes pertes.

L'UEFA maintient son cap


Dans ce contexte si particulier, bon nombre d'entre eux espéraient donc sans doute une suspension parallèle et temporaire du FPF. En vain. Interrogé dans le journal italien Tuttosport, Michele Uva, le vice-président de l'UEFA, a assuré du maintien, même si avec une certaine adaptation, de leur politique financière.


"Nous avons donné la priorité aux championnats européens, avec bien évidemment l'intégration d'une fenêtre pour les coupes d'Europe. Les commissions de l'UEFA et de l'ECA ont plusieurs solutions sur la table afin de travailler en harmonie, avec plusieurs dates de reprise possibles. Nous n'avons pas agi de manière égoïste en privilégiant les compétitions continentales.

Une chose est certaine : le Fair-Play Financier et les mécanismes de contrôle seront en place et pas gelés. Ils ne seront pas annulés, même si des ajustements seront possibles pour affronter le tsunami qui secoue le monde et donc le football. Nous agirons avec transparence et unité. Nous avons fait des sacrifices en faveur du foot européen, notamment économiques. L'UEFA a des réserves pour être flexible et affronter les dommages causés par le Covid-19."


S'il est pour l'heure impossible de prévoir quand les différentes compétions nationales et continentales reprendront en Europe, les clubs sont au moins déjà fixés sur le maintien quoiqu'il advienne du Fair-Play Financier. Une pilule qui pourrait avoir bien du mal à passer.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr