​La Ligue 1, une terre de talents où certains ont écrit les plus belles pages de leur histoire. Après notre XI de légende de la D1 du XXème siècle, voici celui de la Ligue 1 version moderne. Attention, cette liste est non exhaustive et respecte toujours une règle particulière : un seul joueur maximum par équipe.


1. Grégory Coupet (ASSE)

Gregory Coupet

Formé à l'​AS Saint-Etienne, Grégory Coupet a fait ses grands débuts en professionnel dans le Forez avant de connaître la relégation à l'issue de la saison 1995-1996. Recruté par l'Olympique Lyonnais à l'hiver 96 au sortir de 22 matchs en Ligue 2, l'ex-international français écrira ​les plus belles pages de son his​toire en remportant sept titres de champion de France entre 2002 et 2008. 


2. Habib Beye (OM)

FOOT-FRA-L1-BEYE

Avant de devenir consultant pour la chaîne cryptée Canal+, Habib Beye a fait les beaux jours de l'​Olympique de Marseille en participant à la campagne européenne de 2004 (finaliste de la Coupe UEFA face à Valence). 


Transféré en 2007 à Newcastle United, l'ex-international sénégalais réalisera deux saisons convaincantes en Premier League avant de rejoindre dans le plus parfait des anonymats le club de Doncaster Rovers qui évolue alors en Championship. 


3. Vitorino Hilton (Montpellier HSC)

Vitorino Hilton

Découvert sur le tard par le club de Parana Clube au Brésil à 22 ans, Vitorino Hilton va se faire repérer un club français après un passage au Servette FC (Suisse) qui lui permet de goûter aux joutes européennes pendant deux saisons. 


Passé par le RC Lens pendant quatre saisons en ​Ligue 1, le Brésilien est recruté par l'Olympique de Marseille en 2009 où il décrochera avec les Phocéens le titre de champion de France l'année suivante. 


Finalement, l'expérimenté défenseur central remettra le couvert en 2012 en remportant un deuxième titre avec le club de la Paillade. À bientôt 43 ans, le capitaine montpelliérain ne semble pas encore disposé à raccrocher les crampons. 


4. Souleymane Diawara (Girondins de Bordeaux)

Bordeaux' forward Marouane Chamakh (R) a

Souleymane Diawara n'est pas le genre de défenseur à se dégonfler au moment de venir au contact. Il suffit d'en parler à Cristiano Ronaldo qui avait été victime d'un attentat lors d'un match de Ligue des Champions entre l'Olympique de Marseille et le Real Madrid. 


Footballeur rugueux sur un terrain, l'ancien défenseur des Girondins de Bordeaux était une valeur sure de la Ligue 1. Vainqueur du championnat de France en 2009 avec la formation girondine, l'ex-international sénégalais s'offrira un deuxième trophée en la matière dès l'année suivante avec cette fois-ci la tunique marseillaise. 


5. Eric Abidal (LOSC)

Lille defenser Eric Abidal (R) vies for

Un combattant ni plus ni moins pour un homme qui est venu à bout d'une tumeur au foie après avoir subi une greffe en 2012. 


Joueur de caractère, Eric Abidal a gravi tous les échelons pour atteindre l'excellence au plus haut niveau. Capitaine de cœur au FC Barcelone, l'ancien latéral gauche lyonnais est un footballeur respecté par ses pairs après avoir remporté notamment à deux reprises la Ligue des Champions en 2009 et 2011 malgré des problèmes de santé apparents. 


Aujourd'hui, le Français occupe le poste de directeur sportif au Barça. 


6. Michael Essien (SC Bastia) 

Lyon's Ghanean midfielder Mickael Essien

Footballeur de talent et de renommée internationale, Michael Essien était considéré comme l'un des meilleurs milieux de terrain au monde au milieu des années 2000. 


Recruté en 2003 en provenance du Sporting Club de Bastia pour 11.75 millions d'euros, l'ex-international ghanéen sera vendu aux Blues de Chelsea pour l'incroyable somme de 38 millions d'euros en 2005 constituant au passage un record en la matière pour le club lyonnais. 


Vainqueur de la Ligue des Champions en 2012 avec Chelsea, l'ancien Madrilène s'est également distingué en intégrant à quatre reprises l'équipe-type de la Confédération africaine de football. 


7. Juninho (OL)

Olympique Lyonnais's Brazilian Juninho t

Un chiffre tout rond (100 buts en 344 matchs) pour des adieux émouvants au Stade de Gerland lors de la dernière journée de la Ligue 1 version 2008-2009 face au Stade Malherbe de Caen. 


Homme au grand cœur, les supporters lyonnais lui avaient dédié une chanson en hommage à sa faculté à marquer sur coup-franc. Toujours considéré à l'heure actuelle comme le plus grand spécialiste dans ce registre, Juninho est finalement revenu à l'​OL à l'été 2019 en tant que directeur sportif, dix ans après avoir quitté le club (sept titres de champion de France). 


8. Yoann Gourcuff (Stade Rennais)

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-MONTPELLIER

Deux années bercées sur un nuage qui fera brasser à l'OL 26.5 millions d'euros (bonus compris) à l'été 2010 pour s'attacher les services de l'un des meilleurs milieux de terrain en Europe à cette période. 


Au sommet de sa forme entre 2008 et 2010 sous les couleurs girondines, Yoann Gourcuff contribue à l'excellent parcours des Girondins en quarts de finale de la Ligue des Champions (éliminé par son futur club) deux ans après avoir écumé le banc des remplaçants en Serie A sous les couleurs de l'AC Milan. 


Logiquement convoqué par Raymond Domenech en équipe de France, le natif de Ploemeur est décrit comme le futur Zidane. Mais tout ne se passera pas comme prévu dans l'ascension d'un joueur promis aux sommets et souvent victime de blessures à répétition qui viendront mettre un terme à une carrière prématurée au plus haut niveau. 


9. Kylian Mbappé (AS Monaco)

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-PSG

Le génie français n'a pas de temps à perdre pour rafler toutes les récompenses collectives et individuelles. Fort d'un palmarès défiant l'entendement pour son jeune âge (21 ans), Kylian Mbappé court aujourd'hui après la Ligue des Champions, un trophée qu'il doit inévitablement gagner pour s'asseoir à la table des plus grands. 


Doté d'un énorme potentiel, le Français pourrait bien battre plusieurs records de précocité et par la même occasion de longévité après avoir déjà trouvé le chemin des filets à 130 reprises en 214 matchs toutes compétitions confondues. 


Infatigable d'ailleurs sur le carré vert, l'international français avait demandé expressément l'autorisation au Paris Saint-Germain de participer aux Jeux Olympiques à Tokyo. Preuve est de constater que le joueur ne semble jamais rassasié. 


10. Didier Drogba (EA Guingamp)

FOOT-FRA-L1-GUINGAMP-MARSEILLE

Didier Drogba le footballeur ? Oui mais pas que pour un homme considérablement investi dans des missions humanitaires et caritatives en Côte d'Ivoire. 


Formé au Mans UC 72 entre 1997 et 1998, l'ex-international ivoirien a dû prendre son mal en patience avant de découvrir l'élite du football français. Après quatre années de dur apprentissage en Division 2, Didier Drogba a enfin pu goûter au haut niveau sous les couleurs de l'EA Guingamp où la saison 2002-2003 sonnera comme le véritable départ pour cette machine à marquer. 


Recruté par l'OM en 2003 au sortir d'un exercice convaincant sur le plan personnel (17 buts en 34 matchs de Ligue 1), Didier Drobga fait le grand bond en signant à Chelsea une saison seulement après avoir explosé tous les compteurs sur la scène hexagonale et européenne. 


La suite s'inscrira comme le début d'une fabuleuse histoire entre le footballeur et Stamford Bridge où l'attaquant londonien contribuera à l'hégémonie des Blues pendant près de cinq ans avec une apothéose en 2012 (vainqueur de la Ligue des Champions après avoir égalisé en finale contre le Bayern Munich). 


11. Zlatan Ibrahimovic (PSG)

FBL-FRA-CUP-MARSEILLE-PSG

Le choix est cornélien entre le géant suédois et El Matador mais Zlatan Ibrahimovic incarne au mieux le symbole de l'hégémonie ​parisienne depuis l'arrivée des Qataris. 


Doté d'un ego surdimensionné, d'un physique peu commun et d'un incroyable sens du but, la montagne suédoise a fait vibrer le Parc des Princes au cours des quatre saisons passées au club. 


Buteur prolifique, l'ex-international suédois a inscrit la bagatelle de 156 buts en 180 matchs sous les couleurs parisiennes, devenant au passage le meilleur buteur de l'histoire du club (record battu depuis par Edinson Cavani). Le caractère, la communication, le charisme et les buts surréalistes du Suédois en font l'un des personnages les plus emblématiques de l'histoire du championnat de France.