​Michel Hidalgo, ex-sélectionneur de l'équipe de France, est décédé ce jeudi à l'âge de 87 ans des suites d'une longue maladie selon des informations de l'Equipe.


Sélectionneur des Bleus entre 1976 et 1984, Michel Hidalgo avait conduit l'équipe de France au sacre final lors du Championnat d'Europe des Nations en 1984. 


Le parcours d'un homme


Intronisé sur le banc des Bleus en novembre 1975 en remplacement de Stefan Kovacs à une époque où ​l'équipe de Fran​ce échouait le plus souvent à se qualifier lors des éliminatoires, Michel Hidalgo s'est appuyé sur une génération dorée en la compagnie de Michel Platini, Dominique Rocheteau ou encore Maxime Bossis pour inculquer des nouvelles valeurs portées sur l'attaque et le jeu résolument offensif. 


Après douze ans d'absence, l'ex-footballeur monégasque réussit la performance de qualifier les Bleus pour le Mondial 78. Après plusieurs péripéties, une tentative d'enlèvement et une élimination au premier tour du tournoi, Michel Hidalgo poursuit sa politique intensive pour mener l'EDF vers les sommets. 

Inéluctablement, le patron français a fait briller la France lors de la Coupe du monde 1982 où les coéquipiers de Patrick Battiston subiront l'incroyable désillusion de Séville en demi-finale de la compétition. 


Finalement, le natif de Leffrinckoucke sera célébré en héros au sortir de la campagne victorieuse au Pays qui permettra à l'équipe de France de soulever leur premier trophée majeur dans une grande compétition avant de passer le flambeau à Henri Michel qui prendra les commandes de la sélection. 


La rédaction de 90min s'associe à la douleur de l'entourage.