​En pleine période de confinement en raison de la pandémie du coronavirus Covid-19, le football se joue en coulisses au Real Madrid.


Le Covid-19 rebat les cartes du calendrier et du ​merca​to devenu la principale source de préoccupation pour de nombreux clubs européens. À l'image du FC Barcelone qui négocie plusieurs dossiers, le ​Real Madrid n'est pas en reste alors que 7 décisions stratégiques sont à l'étude pour cet été. 


Luka Modric vers l'inconnu


Annoncé sur le départ l'été dernier alors que l'Inter semblait intéressé pour recruter le milieu de terrain croate, l'avenir de Luka Modric interroge toujours autant en interne alors que David Beckham s'est récemment manifesté. 


Conscient d'un rôle moins influent au sein de la maison des Merengue, l'international croate pourrait se laisser tenter par un dernier contrat onéreux en provenance de la MLS. Courtisé par la franchise américaine de l'Inter Miami, l'ancien joueur des Spurs est encore indécis pour prendre une décision radicale sur son avenir. 

Les prochaines semaines seront probablement déterminantes pour le joueur dont l'histoire semble s'écrire loin de la capitale espagnole. 


Odriozola-Hakimi : le dilemme 


De retour de prêt du Bayern Munich cet été (1 match en Bundesliga), Alvaro Odriozola ne rentre pas dans les petits papiers de Zinédine Zidane qui souhaite rapatrier Achraf Hakimi du Borussia Dortmund. 

Étincelant en Allemagne, l'international marocain présente l'avantage d'être polyvalent en pouvant jouer à droite, à gauche ou dans une position plus avancée. Pour autant, le joueur demande des garanties de jeu au Real Madrid alors qu'un échange avec l'entraîneur français devrait avoir prochainement lieu. 


En ce qui concerne Alvaro Odriozola, les Madrilènes s'interrogent toujours sur la vente de ce joueur, recruté pour 40 millions d'euros en 2018 et dont le prix a probablement été divisé par deux lors de ses deux dernières années. 


Luka Jovic : l'ombre d'Haaland 


Un fiasco aussi bien sur le plan sportif que financier : le Real Madrid s'est planté dans les grandes largeurs en allant chercher Luka Jovic à l'Eintracht Francfort pour 60 millions d'euros. 

Un temps soutenu par Zinédine Zidane qui réclamait début janvier de la patience pour un joueur en perte de confiance, l'international serbe semble avoir perdu définitivement la protection du Français. Et ce n'est sûrement pas la dernière rumeur Erling Haaland qui va arranger la situation de l'attaquant madrilène. 


Annoncé dans la presse ibérique, le Real Madrid souhaiterait associer Erling Haaland à Karim Benzema la saison prochaine alors que le Norvégien dispose d'une clause libératoire de 75 millions d'euros activable à l'hiver 2021. 


Areola-Lunin : le débat en cage 


La donne a bien changé concernant les deux hommes. Placé sur un piédestal par la formation madrilène, Andriy Lunin devait à terme s'octroyer la deuxième place dans la hiérarchie des gardiens, juste derrière Thibaut Courtois. Oui mais voilà, depuis quelques semaines, la tendance aurait changé de camp. 

Selon les derniers échos de la presse espagnole, le retour d'Alphonse Areola ne susciterait pas énormément d'intérêt pour les Parisiens. Une situation qui pourrait faciliter les négociations avec le PSG alors que le Real souhaiterait proposer un contrat à l'ancien portier lensois. 


Van de Beek : l'accord tient toujours ? 


Si le Real Madrid dispose d'un accord verbal avec l'Ajax pour s'attacher les services de l'international néerlandais cet été, il n'est pas exclu que Zinédine Zidane tente un dernier baroud d'honneur pour s'offrir Paul Pogba, compromettant les chances de voir le milieu de terrain signer à Madrid au mercato estival. 

Pour rappel, la cellule de recrutement madrilène ne devra pas tarder à finaliser les détails du contrat avec Donny van de Beek au risque de se voir souffler le joueur qui dispose de plusieurs offres de Manchester United ou encore de la Juventus. 


Odegaard : le grand retour ? 


Martin Odegaard, prêté par le club madrilène à la Real Sociedad, ne s'est pas fait prier en début d'année pour venir fesser le Real Madrid en quart de finale de la Coupe du Roi. Adulé par les supporters qui réclament le retour de l'enfant prodige, les dirigeants madrilènes tentent à tout prix de convaincre le joueur de revenir. 

Mais à l'image d'Achraf Hakimi, l'international norvégien réclame des garanties sportives. L'heure est donc à la négociation alors que le milieu offensif représente un atout de taille au sein de la maison blanche, dans la quête d'un jeu plus physique et plus vertical. 


Ceballos : l'histoire se répète 


Le chapitre est loin d'être refermé qu'un nouveau roman identique est sur le point d'être édité par le Real Madrid. Prêté à Arsenal l'été dernier, Dani Ceballos a finalement vécu la même situation sportive qu'à Madrid avec l'arrivée de Mikel Arteta. 

Le milieu de terrain espagnol a récemment eu le droit à un sursis avec le report de l'Euro à 2021 et sait désormais que son temps est compté s'il veut espérer participer au Championnat d'Europe des Nations. La Liga semble être le terrain idéal pour permettre au joueur d'exprimer son talent alors que Zinédine Zidane ne compte pas sur l'Espagnol lors du prochain exercice. 


Avec encore une forte cote de popularité sur le marché des transferts, le Real Madrid devrait en profiter pour récupérer une belle indemnité.