​En 116 ans d'existence, plus d'une centaine d'hommes ont eu l'occasion d'entrer en premier sur la pelouse lors d'un match officiel de l'Equipe de France de Football. Certains n'ont porté ce bandeau tricolore à l'épaule qu'une seule fois, d'autres ont eu cet honneur à plus de 50 reprises. Des capitaines ont marqué l'histoire des Bleus pour toujours et voici le Top 5 d'entre eux !


5. Roger Marche

FOOTBALL-OMNISPORTS

RIP. Athlète accompli, ce défenseur central rugueux a amené la France jusqu'à ses premières grandes heures. Titulaire indiscutable dans les années 50, ​Roger Marche écrit l'histoire. Avec son club, d'une part, le Stade de Reims. Il fait partie de cette équipe qui a marqué l'histoire du Championnat de France et de la Coupe d'Europe. Il est d'ailleurs dans le Top 10 des joueurs ayant joué le plus de match de Division 1. Mais aussi de celle qui n'est tombé que sous les coups du Roi Pelé.


En 1958, alors qu'il est sur la fin de sa carrière, le natif de Charville est en effet le leader vocal des Bleus. C'est lui qui gère les Just Fontaine, Raymond Kopa ou encore Robert Jonquet. Ce dernier, compère de défenseur central, porte d'ailleurs le brassard lorsque Marche, un peu juste physiquement, n'est pas titularisé. La France terminera 3e de ce Mondial, son meilleur résultat pendant une quarantaine d'années, puisque seulement vaincue par le Brésil (5-2, triplé de Pelé) en demi-finale.


Au total, Roger Marche c'est 42 capitanats en 63 sélections. Une longévité qui a longtemps fait de lui l'homme le plus capé de l'histoire de l'Equipe de France, et pour toujours un capitaine respecté. 


4. Zinédine Zidane

Zinedine Zidane,Horacio Elizondo

Chaussures en or, maillot blanc, numéro 10 fait de nombreux traits, brassard floqué du logo de la FIFA à l'épaule gauche. ​Qui ne se souvient pas de ses passements de jambe au milieu du terrain contre le Brésil en 2006...


Zizou est l'un des plus grands joueurs de l'histoire du football. Son niveau de jeu ne souffre d'aucunes comparaisons, son mental, son charisme et son leadership sur un terrain de football étaient largement au-dessus du lot. Lorsqu'il revient en 2006 pour la Coupe du Monde allemande, il fait ce qu'un capitaine de sélection nationale est censé faire : il porte son équipe, rend ses coéquipiers meilleurs, fait briller tout un pays en étant celui qui brille le plus.


Pour autant, ZZ a toujours plus été un leader technique que vocal. Et il a toujours eu à ses côtés des hommes qui se chargeaient volontiers de toute la partie motivation et épaules de l'équipe, pour le laisser se focaliser sur la partie cœur et talent. Zidane n'a ainsi porté le brassard de capitaine que lors de 24% de ses sélections, sa première fois n'arrivant qu'après 68 rencontres disputées sous le maillot bleu.


Ce rôle lui allait comme un gant, et il aurait très bien pu le remplir à de plus nombreuses reprises. Mais il était trop occupé à offrir une Ligue des Champions au Real Madrid et une Coupe du Monde à la France. 


3. Hugo Lloris

Hugo Lloris

Seul, loin devant les autres. Le gardien de but de Nice, puis Lyon, et aujourd'hui Tottenham, vient d'achever une décennie entière et continue avec le brassard de capitaine sur l'épaule. Dès l'âge de 23 ans, malgré ses maigres 19 sélections ​d'expérience et alors qu'il n'est pas le plus vocal des gardiens et même des joueurs, il endosse ce rôle fondamental dans une sélection qui ne joue ensemble que quelque fois dans l'année.


Enfin, en public, il présente cette étiquette de timide, de garçon effacé. Son leadership est souvent remis en question à l'heure où l'Equipe de France vit des heures sombres suite au fameux épisode Knysna. Mais la confiance au sein du vestiaire lui est toujours accordée, que ce soit au niveau des sélectionneurs ou des coéquipiers. Peu à peu, les Tricolores retrouvent des couleurs et les excellentes campagnes 2014, 2016 et 2018 bien sûr sont réalisées sous ses ordres.


Avec 90 sélections à ce jour, il est l'homme le plus de fois nommé capitaine des Bleus, loin devant le deuxième qui se nomme... Didier Deschamps. Et il restera à jamais celui qui a soulevé le trophée représentant une deuxième 


2. Michel Platini

French midfielder Michel Platini (L) fig

Gestionnaire hors du commun, l'ancien président de l'UEFA est un des plus grands joueurs de l'histoire de l'Equipe de France. Pendant des années, il a représenté le visage ​d'une des plus grandes nations européennes. En 1984, il l'a porté au sommet. 


Neuf buts, dont deux triplés en phases finales, lors d'un Euro, c'est du jamais vu. Sur le terrain, il faisait tout, dans les vestiaires aussi. Une omnipotence qui a mené la France au sacre collectif cette année-là et Platini à la distinction individuelle trois saisons de suite (Ballon d'Or 1983, 1984, 1985).


Pendant 8 années et à 50 reprises, Michel Platini est le capitaine de l'Equipe de France de Football. Un honneur pour un homme qui aimait et aime toujours être le meneur, celui qui dicte, celui qui décide, celui qui choisit.


1. Didier Deschamps

CUP-FR98-BRA-PLATINI-DESCHAMPS-TROPHY

 A jamais le premier. Pas le meilleur des joueurs de football. Pas le plus fort des athlètes. Pas le plus grand des techniciens. Mais un meneur d'hommes incomparable. Qu'il fasse partie du onze titulaire, qu'il soit remplaçant, ou même qu'il désigne justement quel homme joue ou ne joue pas, Didier Deschamps est le parfait meneur de troupe. En 1998. En 2018.


Parmi tous les capitaines de l'histoire de l'Equipe de France, Dédé est certainement celui qui aura le plus forgé son groupe en adossant avec le plus de joie et en remplissant avec le plus de détermination cette unique mission qui lui est attribuée. Deuxième joueur le plus de fois désigné capitaine de l'histoire des Bleus (54 reprises), il prend son poste en 1995 et va le tenir jusqu'en 2000, le temps de rafler une Coupe du Monde et un Euro au passage.


Grandiose, Deschamps sait trouver les mots pour mener ses hommes à a victoire.