​Le FC Barcelone aurait demandé expressément au joueur de ne pas avoir recours à l'article 17 du règlement des transferts à la FIFA selon des informations de Sport en Espagne. 


Toujours aussi vivace à Barcelone, le feuilleton Neymar guette la moindre ligne des médias ibériques. Sujet du jour à de nombreuses reprises, Sport apporte cette-fois ci un nouveau point précis d'un dénouement aussi improbable qu'attendu en Catalogne. 


Le Barça dit non

Plusieurs interrogations planaient encore sur la marche à suivre à Barcelone pour finaliser une opération aussi rocambolesque que polémique. Malgré un contentieux juridique entre ​Neymar et le club catalan, le FC Barcelone semble toujours disposé à rapatrier la star brésilienne cet été. Pour autant, ​le plan d'ap​proche aurait été revisité par les dirigeants.


Selon les dernières révélations de Sport, le ​FC Barcelone aurait demandé expressément à Neymar de ne pas avoir recours à l'article 17 du règlement des transferts à la Fifa permettant à un joueur à l'issue de trois ans (pour les joueurs de plus de 28 ans) de sortir de la période dite "protégée" en échange d'une indemnité fixée selon plusieurs critères définis par l'instance. 

Cette possibilité, envisagée au mois de décembre 2019, comportait plusieurs risques pour la formation catalane qui en aucun cas ne pouvait inciter le Brésilien à avoir recours à ce procédé très peu utilisé. 


Le​ Paris Saint-Germain aurait très bien pu par la suite engager des procédures disciplinaires à l'encontre du FC Barcelone débouchant le plus souvent sur de lourdes sanctions financières. 


Des joueurs comme monnaie d'échange ?

Selon les dernières estimations de la presse espagnole, la rupture unilatérale du contrat de ​Neymar serait chiffrée entre 150 et 180 millions d'euros par la FIFA. Une somme inférieure au prix d'achat de Neymar au PSG (222 millions d'euros) mais encore trop excessive pour un club qui doit faire face aujourd'hui à une crise économique. 


Ce jeudi, Sport détaille la marge de manœuvre du Barça dans l'opération Neymar. Plusieurs joueurs pourraient servir de monnaie d'échange dans la transaction à commencer par Antoine Griezmann et Ivan Rakitic qui ont souvent été associés dernièrement au dossier. 


Reste désormais à connaître les motivations de l'international français qui vit un premier exercice délicat en Catalogne.