Arrivé au Paris Saint-Germain à l'hiver 2019 en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg contre une somme avoisinant les 40 millions ​d'euros, Leandro Paredes a très vite compris que le PSG était un club particulier. En difficulté lors des premiers mois, l'international argentin a été critiqué par les différents observateurs mais aussi par certains de ses supporters. 


Cependant aujourd'hui, le milieu de terrain semble avoir trouvé son rythme de croisière et est même devenu un élément important de l'effectif parisien au point d'être l'un des chouchous de certains fans du club de la capitale. Comment Paredes a-t-il retourné la situation ? Pourquoi doit-il s'imposer dans l'effectif des ​rouge et bleu ? Éléments de réponse. 


Un profil important dans le jeu 

Souvent à la traine lors de la fin de saison 2018-2019, Leandro Paredes est, depuis cette saison , transfiguré. S'il ne rentre pas toujours dans les plans de Thomas Tuchel, l'Argentin se montre souvent performant lorsqu'il est aligné sur le terrain. Le numéro 8 du ​PSG est même un élément important dans le jeu parisien. Depuis que le manager allemand est passé dans un système de jeu à deux milieux de terrain, l'ex joueur du Zénith Saint-Petersbourg se sent plus à l'aise sur la pelouse. 


Doté d'une vision du jeu largement au dessus de la moyenne et d'une qualité de passe très précise, il est l'une des rampes de lancement de son équipe. Avec sa vista et ses qualités de transmission, il parvient souvent à casser des lignes et à trouver ses joueurs offensifs dans les intervalles. C'est un joueur qui joue vers l'avant et qui ne tergiverse pas quand il est en possession du ballon. A la différence de Marco Verratti, il accélère le jeu de son équipe. 


Outre ses qualités techniques, c'est aussi un joueur qui a un sens tactique développé. L'Argentin est passé par la Serie A (le berceau de la "tactique") et a acquis certaines notions. Il sait se placer sur le terrain et sait quand il faut jouer vite ou ralentir le jeu. 


Un joueur de caractère 


En plus de faire du bien dans le jeu, le Parisien est aussi fondamental pour ses coéquipiers de par sa mentalité. L'international albicéleste est un gagneur et n'hésite pas à mettre des coups quand il faut. 


A l'instar d'un Thiago Motta il y a quelques années, il n'hésite pas à venir au secours de ses coéquipiers quand ils sont en difficulté. L'Argentin est un battant et ne se laisse pas marcher dessus. Son apport est utile à l'équipe car ces dernières années les différents observateurs pointaient souvent du doigt le manque de caractère et de vice des joueurs de la capitale. Hargneux, Paredes rassure ses partenaires et aussi ses supporters qui apprécient sa rage de vaincre. 


Adapté pour jouer en 4-4-2

Leandro Paredes

Comme il est dit plus haut, Paredes a montré un autre visage lorsque Tuchel a changé son dispositif. Le maestro parisien s'est adapté à merveille au nouveau système de jeu. ​Dans une configuration en 4-4-2, les deux joueurs d'axe doivent se placer à la perfection afin de laisser le moins d'espace possible à l'adversaire. Ils doivent aussi avoir un coup d'avance sur le(s) milieu(x) de terrain adverses. L'anticipation est donc une qualité nécessaire pour performer dans ce dispositif. Sur le plan offensif, il est primordial d'adopter un jeu rapide vers l'avant et de ne pas multiplier les touches de balles. Et dans ces domaines, l'ex joueur de Boca Junior excelle, et c'est pour cela qu'il a réussi à convaincre tout le monde et à se faire une place au sein de l'effectif.


Si certains supporters et observateurs le voient comme un possible titulaire, pas sûr que son entraîneur soit du même avis, car en effet il n'est pas un grand fan du joueur. Mais, en tout cas le numéro 5 de la sélection argentine n'a pas fini de surprendre et de faire taire ses détracteurs