​Alors que le confinement est instauré dans quasiment tous les pays européens et que les compétitions sont suspendues, l'UEFA planche déjà sur l'avenir et la façon dont vont pouvoir se terminer les championnats et les coupes nationales et européennes. 


Trois options ont été choisies pour terminer la saison, quoiqu'il arrive, alors que l'Euro 2020 sera officiellement disputé en 2021. 

1. Finir le 30 juin, mission impossible ? 

Dans un document envoyé par l'UEFA aux différentes fédérations européennes, l'instance présidée par Aleksander Ceferin, a annoncé seulement trois pistes possibles pour finir la saison de football, selon RMC


La première d'entre elle et la prioritaire si l'épidémie diminue dans les prochaines semaines, est de finir toutes les compétitions au 30 juin, en mélangeant, comme auparavant, les championnats, les coupes nationales, les coupes d'Europe mais aussi les barrages de l'Euro 2021, et donc ​les matchs amicaux internationaux, qui devaient se jouer à la fin du mois de mars. 


Un choix qui arrangerait tout le monde mais qui semble de plus en plus utopique face à la montée de la pandémie.


Alors que les confinements pourraient durer jusqu'au milieu ou à la fin du mois d'avril et que les joueurs devront effectuer une mini-préparation d'une quinzaine de jours avant de reprendre, garder un calendrier normal jusqu'au 30 juin semble plus que difficile. 


2. Vers une fin de saison le 31 juillet ? 

La deuxième option fixée par l'UEFA, si la première ne peut pas être choisie, est donc d'étaler la fin de la saison non plus jusqu'au 30 juin mais plutôt vers le 31 juillet. 


Pour cela, et suivant les circonstances, l'UEFA décidera alors de garder le même calendrier avec l'alternance entre les compétitions nationales, européennes mais aussi les matchs internationaux ou de hiérarchiser les compétitions. 


Ainsi, les championnats seraient alors prioritaires. Une fois terminés, ce serait alors au tour des coupes nationales puis enfin européennes à prendre fin d'ici le 31 juillet. 


Une option qui semble alors écarter les matchs internationaux, dont les barrages pour l'Euro, mais aussi amener ​la Ligue des Champions et l'Europa League à terminer certainement sur un tournoi finale réunissant les quarts ou demi-finalistes. 


3. L'éventualité d'une fin le 31 août 

Enfin, la troisième option se rapproche fortement de la deuxième, mais sera retenue si la pandémie venait à durer encore plus longtemps. 


Ainsi, l'UEFA se laisse la possibilité de terminer les championnats et les coupes nationales et européennes jusqu'à la fin de l'été, soit jusqu'au 31 août. Dans ce cas, un choix sera également fait entre la possibilité de mélanger les compétitions ou de finir d'abord les compétitions nationales avant la Ligue des Champions et la Ligue Europa. 


Si l'on ne connait pas la date de fin de la pandémie et du confinement, la troisième option sera un véritable casse tête pour les clubs, les ligues, les fédérations et l'UEFA. 


Outre une fin de saison sous la chaleur de l'été, une perte grandissante de recettes pour les clubs avant que les compétitions ne reprennent et des avenants de contrat pour les joueurs qui arrivent libres au 30 juin, la saison prochaine sera alors elle aussi fortement impactée. 


Les dates du ​mercato seront forcément chamboulées, tout comme les tours préliminaires de la Ligue des Champions et les championnats, qui pourraient alors débuter à l'automne pour la saison 2020-2021.


Ce qui est certain, l'UEFA et les fédérations veulent absolument terminer toutes les compétitions nationales et européennes quitte à repousser le début de la saison suivante. 


Reste à espérer que a pandémie ralentira et prendra fin le plus rapidement possible pour la santé de tous mais aussi, entre autres, pour les amoureux de ce sport.