​Un ancien joueur de Chelsea a mis un terme à son contrat avec Trabzonspor avant de quitter la Turquie, excédé par la gestion de la crise sanitaire au pays.


John Obi Mikel et Trabzonspor, c'est terminé. Après avoir refusé de jouer le week-end dernier avec son club, l'ancien milieu de terrain des Blues a rallié l'Angleterre avec sa famille afin de fuir le coronavirus Covid-19. 


"Il y a plus important dans la vie que le football"


Face à la pandémie du coronavirus Covid-19 qui touche le monde, les différentes autorités compétentes ont suspendu dans la grande majorité les compétitions sportives à travers les quatre coins du globe. Mais certaines persistent encore à disputer les rencontres à huis clos à l'image de la ​Turqu​ie


Après avoir refusé de jouer le week-end dernier lors du choc entre Trabzonspor et l'Istanbul Basaksehir (1-1), le club turc vient d'officialiser la rupture bilatérale du contrat de l'international nigérien avec effet immédiat.


"Le contrat qui liait le joueur professionnel John Obi Mikel et notre club, du 30 juin 2019 au 31 mai 2021, a été résilié par consentement mutuel. Le joueur a renoncé aux mois de salaire qu'il lui restait."


Pour rappel, John Obi Mikel avait essayé de sensibiliser les autorités turques face à la propagation du virus lors d'un post publié sur Instagram. 


"Il y a plus important dans la vie que le football. Je ne me sens pas à l'aise et je ne veux pas jouer au foot dans cette situation. Tout le monde devrait rester à la maison avec sa famille et ses êtres chers dans un moment aussi critique. La saison devrait être annulée à cause de la période mouvementée que traverse la planète."


En attendant, John Obi Mikel est libre sur le marché des transferts.