​Depuis son arrivée à Tottenham mais surtout après son passage à Manchester United, José Mourinho vit une période compliquée. S'il semble avoir perdu de son aura, le "Spécial One" reste l'un des meilleurs entraîneurs de l'Histoire récente du football et surtout l'un des plus marquants. Retour sur une carrière hors du commun. 


1992 : L'apprentissage

Bobby Robson,Jose Mourinho

Fils de Félix Mourinho, gardien de but du Vitoria Setubal (Portugal), notamment, José veut d'abord devenir footballeur professionnel mais s'aperçoit rapidement qu'il n'a pas le niveau attendu. Il débute alors des études dans le sport puis devient finalement soigneur puis entraîneur adjoint à Amadora. 


En 1992, il est choisi pour traduire l'entraîneur du Sporting Portugal et de Porto, Bobby Robson. Au fil des mois, José Mourinho deviendra plus qu'un traducteur pour la légende anglaise qui en fera son entraîneur adjoint. 


1996-2000 : La naissance d'un coach à Barcelone

 - Barcelona

En 1996, Bobby Robson et José Mourinho quittent ensemble le Portugal pour reprendre le banc du ​FC Barcelone. Une étape cruciale pour le Portugais qui va connaitre sa première expérience chez un cador européen. 


L'année suivante, Bobby Robson est évincé mais Mourinho restera l'adjoint du Barça mais cette fois sous les ordres de Louis Van Gaal avec qui il remportera finalement deux titres en ​Liga


2000 : Sa première expérience mitigée en tant que numéro un

Jose Mourinho

En 2000, José Mourinho quitte l'Espagne pour connaitre sa première expérience en tant qu'entraîneur principal. C'est à Benfica qu'il va donc faire ses débuts sur un banc. Après avoir perdu son premier match puis avoir été éliminé en coupe de l'UEFA, le Portugais est démis de ses fonctions après seulement onze matchs.


2002 : Les prémices du "Special One" à Porto

Jose Mourinho

Après un passage de six mois à l'UD Leiria en 2001-2002, Mourinho trouve une seconde chance de frapper fort dans ce pays en acceptant d'occuper le banc du FC Porto quelques semaines après son départ de Leiria. 


Le Portugais offre la troisième place du championnat à son équipe après ses six premiers mois avec onze victoires pour seulement deux nuls et deux défaites. 


2003 : Premier titre de sa carrière

FC Porto's coach Jose Mourinho salutes t

Rigoureux et en avance sur son temps notamment dans le domaine des statistiques des joueurs aux entraînements, José Mourinho parvient à remporter le championnat du Portugal en 2003 à la fin de sa première saison pleine à Porto. Un titre historique avec le plus grand nombre de points sur une saison (86), 27 victoires et cinq nuls en 34 matchs et onze points d'avance sur l'ennemi, le Benfica Lisbonne. 


Le premier titre des nombreux remportés par Mourinho et certainement l'un de ses plus importants.


2003-2004 : Mourinho sur le toit de l'Europe

Jose Dos Santos Mourinho,Nuno Valente

A la fin de cette saison 2002-2003, Mourinho gagne son premier trophée européen en battant les Glasgow Rangers en finale de l'ancienne Europa League, la Coupe de l'UEFA. 


Au Portugal un deuxième titre de champion du Portugal vient s'ajouter au jeune et déjà grand palmarès de José Mourinho, la saison suivante. En ​C1, après avoir terminé deuxième de son groupe devant l'​OM et derrière le Real Madrid, les Portugais éliminent tour à tour Manchester United, Lyon puis La Corogne. 


Dans une finale aussi inattendue qu'alléchante, les Portugais vont étriller Monaco (3-0) et offrir le premier trophée dans cette compétition au club et au pays depuis 1987. Un deuxième titre européen consécutif qui va faire basculer Mourinho dans la cour des grands. 


2004 : José Mourinho devient le "Special One"

Jose Mourinho

José Mourinho quitte le Portugal à son sommet après sa victoire en Ligue des Champions. En quête de succès, Chelsea en fait son nouvel entraîneur. Il est celui qui doit faire du club londonien le plus grand club d'Angleterre et d'Europe. "Je suis champion d’Europe, je ne sors pas de nulle part. Je pense que je suis un type spécial », avait annoncé d'entrée le Lusitanien lors de sa présentation chez les Blues


En trois ans, le coach le mieux payé au monde à l'époque, finira adulé par ses supporters pour son talent, son caractère (et notamment son duel avec Wenger) mais surtout pour le plus gros palmarès d'un entraîneur à Chelsea avec deux titres en ​Premier League notamment. 


2010 : Une deuxième Ligue des Champions au palmarès

Inter Milan's Portuguese coach Jose Mour

Après la fin de son aventure londonienne, c'est à l'Inter Milan que Mourinho débarque à l'orée de la saison 2008-2009. La saison suivant son arrivée inscrira encore plus le Portugais dans l'Histoire de ce sport avec un titre en ​Serie A mais surtout une nouvelle victoire en finale de ​Ligue des Champions


Une épopée fantastique avec Zlatan et Samuel Eto'o, entre autres, qui sera notamment marqué par l'élimination du Barça de Pep Guardiola en demi-finale, en montrant une facette beaucoup plus défensive de la part de Mourinho.


2010-2013 : Un passage mitigé au Real Madrid

Real Madrid's Portuguese coach Jose Mour

Comme avec Porto, Mourinho quitte l'Inter Milan après sa victoire en C1. Cette fois-ci il fait le choix de rejoindre le grand Real Madrid, lui l'ancien adjoint au Barça. 


Dans un Real version Galatique 2.0 (avec ​Cristiano Ronaldo​Benzema, Kaka, Raul...), Mourinho bat d'abord le record du meilleur départ d'un entraîneur en Liga avant de recevoir une "manita" historique face au Barça de Guardiola. 


Après avoir terminé derrière le rival historique, le ​Real Madrid remporte le titre national lors de sa deuxième saison sur le banc, en battant le record de points remportés sur une saison (100 points et 127 buts). Au terme d'une saison suivante blanche, José Mourinho quitte le Real en 2013.


2017 : Un titre qui cache la misère à Manchester United

José Mourinho

Après un retour à Chelsea mitigé mais un titre glané en Premier League en 2015, José Mourinho rejoint ​Manchester United en 2017. Malgré le recrutement le plus cher de l'histoire du club (Paul Pogba), le Portugais n'arrive pas à trouver la solution. 


Si les supporters lui reprochent des choix incompréhensibles, il sauve son passage raté en remportant l'Europa League en 2017, qualifiant ainsi le club mancunien directement en C1. 


Vainqueur au total de deux C1 et de huit championnats dans quatre pays différents (Portugal, Angleterre, Italie, Espagne), Mourinho et ses diatribes au narcissisme assumé sont entrés dans la légende.


Depuis, le "Special One" a perdu de son aura et a du mal à retrouver ce qui faisait de lui un entraîneur si spécial.