​Alors que toute l'Italie adopte des mesures drastiques pour lutter contre le Coronavirus, Mario Balotelli a lui aussi proposé une solution pour la Serie A.


À l'heure où les instances des ligues nationales et l'UEFA tentent de prendre les meilleures décisions pour ralentir la propagation du coronavirus en imposant des rencontres à huis clos, des reports de matches, voire désormais le gel de certaines compétitions, certains joueurs trouvent aussi leur mot à dire sur la situation actuelle.

En Italie notamment, pays pour l'heure le plus durement touché du Vieux Continent, quelques stars se sont exprimées sur le sujet, et participent au débat. C'est notamment le cas de Mario Balotelli, qui s'est récemment fait remarquer après sa dernière sortie sur les réseaux sociaux. Jeudi soir, l'international italien a échangé avec un influenceur.


"Super Mario" va droit au but

Et malgré la suspension de la Serie A jusqu'au 3 avril prochain, l'attaquant de Brescia souhaite aller plus loin dans la démarche.


"J'espère que le championnat ne reprendra pas tant qu'il y aura un cas (le joueur de la ​Juventus Turin Daniele Rugani, ndlr), elle ne devrait pas reprendre. J'ai immédiatement dit d'arrêter l'Italie et les gens se sont mis en colère. Si nous avions tout arrêté immédiatement, peut-être que maintenant nous en serions sortis.

À ce rythme, nous aurons toujours le Coronavirus jusqu'en 2021. Il serait bon pour moi de ne pas attribuer le titre cette saison et de ne laisser personne rétrograder. Il faudrait faire monter deux équipes de Serie B et faire un championnat à 22 l'année prochaine. Je ne pense pas que ce sera possible de reprendre après le 3 avril."


Une solution qui l'arrange bien, son équipe étant lanterne rouge ! Dans la foulée, l'ancien buteur de Manchester City a aussi lancé une petite pique à l'institution bianconera, en remettant en cause le timing choisi par les autorités compétentes responsables du gel du championnat transalpin.


"La Lazio est forte mais ils ont dû remettre la Juventus Turin en tête avant d'arrêter le championnat."


Une blague de mauvais goût qui laisse insinuer de quelconques faveurs hypothétiques. Et qui a poussé son club à publier un communiqué officiel dans lequel sa direction prend ses distances avec son joueur.

Bien embêté par la polémique naissante, Mario Balotelli s'est ensuite défendu d'avoir dit cela sur le ton de l'humour, avant de prier ses détracteurs de se concentrer sur la situation sanitaire en cours. Sacré Mario !


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr