​Insatiable cette saison, Victor Osimhen confirme toutes les attentes placées en lui sous les couleurs du LOSC. À son image, de nombreux joueurs africains représentent chaque année avec fierté les nombreux clubs de Ligue 1. 


Terre d'accueil, la France a toujours été dans son histoire le berceau des joueurs africains. Plusieurs légendes africaines ont d'ailleurs foulé les pelouses du championnat de France à l'image d'Abedi Pelé ou encore de Didier Drogba. Alors, ​voici le XI des joueurs africains en ​Ligue 1 version 2019-2020. 


1. Edouard Mendy (Stade Rennais)

Edouard Mendy

Dernier rempart du Stade Rennais, Edouard Mendy confirme son excellente saison dans l'élite lors de l'exercice 2018-2019 sous les couleurs du Stade de Reims. Étincelant dans les cages rennaises, le nouvel ange gardien du Roazhon Park n'est pas étranger à la troisième place du club breton en championnat. Pourtant, rien ne laissait présager un tel parcours pour cet international sénégalais qui a découvert le haut niveau (Ligue 2) à 24 ans après avoir évolué un an dans l'équipe réserve de l'Olympique de Marseille. 


Contrat : 30 juin 2023

Valeur marchande : 9 millions d'euros 


2. Youcef Atal (OGC Nice)

Youcef Atal

Opéré avec succès du ménisque du genou droit au mois de décembre après avoir été touché face à Metz, Youcef Atal a vu son excellent début de saison être freiné en cours de chemin. International algérien à 18 reprises (un but), le latéral droit niçois s'est notamment illustré lors de la dernière CAN remportée par les Fennecs. 


Contrat : 30 juin 2023

Valeur marchande : 25 millions d'euros


3. Moussa Doumbia (Stade de Reims)

Moussa Doumbia

Indispensable à la formation entraînée par David Guion, Moussa Doumbia confirme journée après journée tout son potentiel en Ligue 1. Infatigable et doté d'un énorme volume de jeu, l'international malien (15 sélections pour 3 buts) est le symbole de la force tranquille rémoise, actuellement cinquième au classement.


Contrat : 30 juin 2022

Valeur marchande : 2.5 millions d'euros


4. Idrissa Gueye (PSG)

Idrissa Gueye Gana

Recruté l'été dernier en provenance d'Everton contre un chèque de 30 millions d'euros, Idrissa Gueye n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour prendre ses repères au Paris Saint-Germain. Titulaire aujourd'hui indiscutable sous les ordres de Thomas Tuchel, l'international sénégalais (72 sélections pour 4 buts) est la véritable plaque tournante du club parisien.


Contrat : 30 juin 2023

Valeur marchande : 30 millions d'euros 


5. Max-Alain Gradel (Toulouse) 

FBL-FRA-LIGUE1-TOULOUSE-LILLE

Fidèle au poste, Max-Alain Gradel tente aujourd'hui, en bon capitaine, de sonner la révolte chez les Toulousains. Enlisé à la 20e place en Ligue 1, le TFC prend tout droit la direction de la Ligue 2 pour la plus grande déception de l'international ivoirien (75 sélections pour 12 buts) ému aux larmes après une rencontre perdue face au Stade Rennais. Un exemple de combativité. 


Contrat : 30 juin 2021

Valeur marchande : 6 millions d'euros 


6. Keita Baldé (AS Monaco)

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-LILLE

Moins performant que sous les couleurs de la Lazio de Rome, la pige intériste semble avoir fait du bien à Keita Baldé qui retrouve des couleurs cette saison dans la Principauté. À la fois rapide et technique, l'international sénégalais (30 sélections pour 5 buts) pourrait être la belle surprise de cette fin de saison. 


Contrat : 30 juin 2022

Valeur marchande : 20 millions d'euros 


7. Denis Bouanga (ASSE)

FBL-FRA-LIGUE1-SAINTETIENNE-REIMS

Seul élément qui arrive à sortir la tête de l'eau à Saint-Etienne, Denis Bouanga, auteur de dix buts et de trois passes décisives en 26 matchs de championnat, pourrait bien devenir le salut d'une équipe stéphanoise à la dérive. Toujours aussi précieux pour Claude Puel, l'international gabonais (17 sélections pour 5 buts) sera l'une des armes offensives de l'ASSE lors des 10 dernières journées. 


Contrat : 30 juin 2023

Valeur marchande : 10 millions d'euros 


8. M'Baye Niang (Stade Rennais)

FBL-FRA-CUP-SAINT-ETIENNE-RENNES

Un talent précoce souvent trop vite gâché par des choix précipités : M'Baye Niang se fait aujourd'hui une petite santé en Bretagne. Perdu de vue lors de ses passages à l'AC Milan, Watford ou encore le Torino, l'international sénégalais (23 sélections pour 4 buts) est l'un des moteurs principaux du Stade Rennais cette saison en Ligue 1. 


Contrat : 30 juin 2023

Valeur marchande : 15 millions d'euros 


9. Habib Diallo (Metz)

FBL-FRA-LIGUE1-NIMES-METZ

Mais où s'arrêtera la terreur messine ? Formé à Metz, Habib Diallo trouve enfin le chemin des filets avec les Messins après avoir écumé pendant quatre saisons l'antichambre de l'élite. Buteur redoutable, l'international sénégalais (4 sélections pour un but) martyrise les défenses adverses grâce à son jeu de corps imparable et une détente capable de résister à tous les duels (12 buts en Ligue 1). Une force de la nature tout simplement. 


Contrat : 30 juin 2022

Valeur marchande : 10 millions d'euros 


10. Islam Slimani (AS Monaco)

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-MONTPELLIER

Arrivé en France l'été dernier sous la forme d'un prêt après avoir effectué des passages au Sporting, Leicester ou encore Fenerbahce, Islam Slimani constitue avec Wissam Ben Yedder l'une des plus belles doublettes du championnat de France. Auréolé d'un titre à la CAN avec l'Algérie (68 sélections pour 29 buts), le grand gaillard algérien est sur un petit nuage depuis plusieurs mois. 


Contrat : 30 juin 2021 (à Leicester)

Valeur marchande : 8 millions d'euros 


11. Victor Osimhen (LOSC)

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-LILLE

Révélation de la Ligue 1 sous les couleurs du LOSC, Victor Osimhen a déjà planté la bagatelle de 13 buts en championnat (4 passes décisives) en 27 matchs. Recruté l'été dernier en provenance de Wolfsburg après un prêt concluant en Jupiler League à Charleroi, l'international nigérian (9 sélections pour 4 buts) sera l'une des attractions du mercato estival. 


Contrat : 30 juin 2024

Valeur marchande : 30 millions d'euros