​Mamadou Sakho s'est confié sur sa volonté de poursuivre avec l'équipe de France au micro de RMC Sport. 


En quête de dons pour sa fondation, Mamadou Sakho a fait escale à Paris. Le défenseur de Crystal Palace, qui ne connaît plus la même continuité depuis son départ au Paris Saint-Germain, reste un homme apprécié par Didier Deschamps.


De l'ambition 


Convoqué à deux reprises en équipe de France, Mamadou Sakho n'a plus le même statut avec les Bleus, détrôné depuis longtemps dans la hiérarchie des défenseurs centraux. Pour autant, l'ancien parisien n'abandonne pas son projet de retrouver ​l'équipe de France à l'approche de l'Euro dans un peu plus de trois mois.


"L'équipe de France, c'est le Graal bien sûr. C'est le Graal pour tout joueur de football. Quand tu as la chance de faire partie de cette équipe, c'est quelque chose d'exceptionnel. Au-dessus, c'est le soleil pour un joueur de football. Après, j'ai eu la chance d'en faire partie, j'ai la chance d'en faire partie, puisqu'avant ma blessure, j'ai eu la chance d'être appelé deux fois. Il ne faut pas oublier que j'ai que 30 ans. Il y a beaucoup de personnes qui pensent que je suis vieux, trop âgé, mais c'est normal je les comprends. Elles m'ont vu sur leur télévision, je n'avais que 15-16 ans. Ça fait 14 ans que je suis aujourd'hui dans le monde professionnel. Je suis là et je serai là encore longtemps. C'est totalement normal (de vouloir continuer en équipe de France) quand on est ambitieux, je l'ai toujours été et je le serai toujours. Que ce soit avec l'équipe de France ou avec toutes les choses que je mets en place en dehors du terrain ou avec le club, je suis quelqu'un d'ambitieux. Je regarde tout le monde dans les yeux, avec la tête haute, le torse bombé et quand j'ai un objectif, je travaille pour l'atteindre." (RMC Sport)


Les retrouvailles au mois de mars avec l'équipe de France devront passer par de bonnes performances avec Crystal Palace en Premier League.