​Après une énième défaite en Ligue 1 face au Stade Rennais à domicile, Max-Alain Gradel a fait parler son cœur sur le coup de l'émotion. Les supporters toulousains sont visés. 


La pilule est toujours difficile à avaler pour les supporters toulousains qui voient à chaque journée leur club de cœur s'enterrer dans les bas-fonds de la Ligue 1, condamné à un véritable exploit pour s'extirper de l'enfer. Sans soutien, dans un contexte de crise, Toulouse a été une nouvelle fois battu à domicile face au Stade Rennais (0-2). 


L'émotion parle 


Invité à réagir au micro de la ​Ligue 1 Conforama, le capitaine toulousain Max-Alain Gradel n'a pas réussi à contenir toute l'émotion qui est environnante au club. Forcément déçu de l'issue du résultat, l'international ivoirien, la voix tremblotante, regrette fortement l'attitude des supporters du TFC qui "se battent non plus pour le club mais désormais contre le club". 

​​En l'absence de soutien majeur dans un Stadium complètement désert, abandonné par des fans excédés, les coéquipiers de Max-Alain Gradel n'ont pas réussi à trouver la solution face au troisième du championnat de France. 


Avec cette nouvelle défaite, la 20e en 27 journées, Toulouse accuse désormais un retard de 14 points sur Nîmes (18e), première équipe barragiste. Les hommes de Denis Zanko pourraient d'ailleurs battre un triste record à l'issue de la saison en détrônant le RC Lens lors de la saison 1988-1989 (plus faible nombre de points avec 17). Il manque encore quatre unités au ​TFC pour éviter de rentrer dans les annales.