Qu'est-ce que peut espérer la Suède, durant l'Euro 2020 ? Après avoir terminé au deuxième rang de sa poule, lors des éliminatoires, derrière l'Espagne, l'équipe de Janne Andersson est habituée aux plus grandes compétitions. Malgré des raisons de croire à un beau parcours, plusieurs limites pourraient avoir raison des coéquipiers d'Emil Forsberg. 


Les points forts

Victor Nilsson Lindelof,Andreas Granqvist

​Depuis de nombreuses années déjà, la Suède peut s'appuyer sur une défense très solide, lors des grands événements. Fort d'un caractère à toute épreuve, l'équipe de ​Janne Andersson devrait encore compter sur une défense de fer. Lors des éliminatoires, les coéquipiers de Robin Olsen n'ont encaissé que neuf buts, dont quatre face à l'Espagne. Une assise défensive qui posera bien des problèmes à tous ses concurrents. 


C'est aussi grâce à sa charnière centrale que la Suède se montre aussi solide. Avec Andreas Granqvist et Victor Lindelöf, le sélectionneur peut allier talent et expérience. Évoluant désormais du côté de Helsingborg, le premier cité est toujours impérial, avec sa sélection. À côté de lui, il comptera sur Victor Lindelöf, qui ne cesse de progresser avec ​Manchester United. Le joueur de 25 ans aura l'occasion de faire parler ses qualités, aux yeux de toute l'Europe. 


Pour terminer, la Suède compte sur un duo d'attaquants, à son avantage lors des derniers éliminatoires. Sauf surprise de dernière minute, Janne Andersson alignera Robin Quaison et Marcus Berg, pour tenter de tromper la défense adverse. Les deux joueurs ont inscrit près de sept buts durant la campagne de qualification, en plus des six passes décisives. Le sélectionneur espère donc qu'ils seront en grande forme, pour l'événement européen. 


Les faiblesses

Emil Forsberg

​Il est certain qu'avec le départ à la retraite de Zlatan Ibrahimović en 2016, la Suède n'a plus réellement de star de calibre international dans son effectif. Cela peut poser des problèmes pour ce genre de compétitions. Possédant tout de même des joueurs de très bon niveau, Janne Andersson comptera sur Emil Forsberg, qui joue les premiers rôles, en Bundesliga, avec le Red Bull Leipzig. Toutefois, il n'a clairement pas l'expérience et la stature qu'un joueur comme ​Robert Lewandowski peut apporter à la Pologne ou un Gareth Bale avec le Pays de Galles. 


De plus, la Suède doit faire avec un effectif très vieillissant. Parmi la défense qui devrait débuter à l'Euro 2020, on retrouve pas moins de trois joueurs, ayant 31 ans ou plus. Avec Andreas Granqvist (34 ans), Pierre Bengtsson (31 ans) et Mikael Lustig (33 ans), les défenseurs devraient avoir du mal face à la vitesse de certaines jeunes pépites des plus grandes nations européennes. 


Notre prédiction

Une chose est certaine, l'Espagne semble bien au-dessus du lot, dans ce groupe. La Suède tentera donc de composter son billet pour les huitièmes de finale de l'Euro 2020, face à la Pologne et l'un des barragistes suivants : Bosnie-Herzégovine, Slovaquie, Irlande du Nord ou Irlande. 


Au vu de la force offensive de la Pologne, nous voyons plutôt la Suède terminer au troisième rang de ce groupe. Offrant la possibilité aux quatre meilleurs troisièmes (sur six poules) de se qualifier pour les huitièmes de finale, les Suédois ont tout de même de belles chances de rejoindre la phase à élimination directe. Pour la suite, il semble délicat d'imaginer la Suède allait bien plus loin dans la compétition. 


Notre prédiction : Huitième de finale