​Manchester United n'est jamais le dernier lorsqu'il s'agit de dépenser son argent. Habitués à payer de grandes sommes sur le marché des transferts, les Red Devils ont d'ailleurs vu leur dette augmenter considérablement. 


Bien loin des cadors de la Premier League, ​Manchester United se doit de trouver une solution, pour revenir sur le devant de la scène. D'autant plus que la situation devient urgente pour les Red Devils. Comme nous l'apprend The Guardian, les dettes du club mancunien ont considérablement augmenté, ces derniers temps. 


En seulement trois mois, Manchester United a connu une hausse de 87 millions d'euros, de sa dette. Une situation qui peut s'expliquer de plusieurs manières. Les Red Devils ne lésinent jamais sur les moyens pour tenter de se renforcer, et ils ont pu s'attacher les services de Bruno Fernandes, contre 55 millions d'euros, l'hiver dernier. 


Une non-qualification en Ligue des Champions qui coûte cher

De plus, il faut bien prendre en compte que Manchester United ne dispute pas la Ligue des Champions, cette saison. ​Les revenus restent donc bien moins importants, qu'en participant à la reine des compétitions européennes. Pour ne pas rester dans le rouge trop longtemps, l'équipe d'Ole Gunnar Solskjær se doit de la retrouver, dès l'année prochaine. 


N'ayant que trois longueurs de retard sur la quatrième place de Chelsea, les coéquipiers d'Anthony Martial ont encore les moyens d'y parvenir. Il ne faudra donc pas se rater, d'ici les prochaines semaines, sous peine qu'Ed Woodward commence à s'inquiéter de la situation financière de son équipe.