​Le sélectionneur de l'Equipe de France a porté plainte contre Eric Cantona pour diffamation, le procès aura lieu le 28 février prochain à Paris. 


Le litige qui oppose Didier Deschamps à Eric Cantona date de l'année 2016 lorsque la légende des Red Devils avait affirmé le comportement raciste de l'actuel sélectionneur des Bleus car il n'avait pas sélectionné Karim Benzema et Hatem Ben Arfa. Ce procès se déroulera donc le 28 février prochain au Tribunal de grande instance à Paris suite à la mise en examen de Cantona en novembre 2017, comme relaté par Le Parisien

Ben Arfa et Benzema au centre du conflit

C'était il y a quatre ans, une semaine précédent l'Euro qui se déroulait en France, ​Eric Cantona accusait Didier Deschamps de faire preuve de racisme et de discrimination à l'encontre de ​Karim Benzema et ​Hatem Ben Arfa, non selectionnés pour la compétition. L'ancienne légende de Manchester United s'était livrée dans The Guardian.


"Benzema est un grand joueur, Ben Arfa est un grand joueur. Mais Deschamps a un nom tellement français. Il est peut-être le seul Français à avoir un vrai nom français. Personne de sa famille ne s'est mélangé avec quiconque. Comme les Mormons aux États-Unis. Donc, je ne suis pas surpris qu'il ait utilisé la situation de Benzema pour ne pas le prendre. Particulièrement après que Valls (Manuel, ancien Premier ministre, de mars 2014 à décembre 2016) a dit qu'il ne devrait pas jouer pour la France. Et Ben Arfa est peut-être le meilleur joueur en France aujourd'hui. Mais ils ont des origines. Je suis en droit de penser à cela. »


Le sélectionneur des Bleus n'avait pas tardé à réagir en portant plainte contre son ancien coéquipier en Équipe de France.