​Souvent critiqué lors de son passage au Paris Saint-Germain, Antero Henrique est courtisé avec insistance du côté de Manchester United. Celui qui était en poste au FC Porto, avant son arrivée en Ligue 1, a tout de même pu flairer quelques bons coups. Mais pourquoi n'a-t-il jamais fait l'unanimité au sein du club de la capitale ?


Son oeuvre au FC Porto

Recruté par le FC Porto en 1990, Antero Henrique enchaîne les différents postes, avant de devenir le directeur sportif du club en 2005.​ C'est à ce moment-là que l'homme de 51 ans va se faire connaître aux yeux du grand public. Après avoir pu rester plus de dix ans à ce poste au sein du club portugais, il va clairement permettre au FC Porto de dénicher des grands talents. 


Il faut savoir qu'il a pu faire venir de nombreux joueurs à moindre coût, avec qui il a pu réaliser de grandes plus-values par la suite. Parmi ses trouvailles, on retient, bien évidemment, la venue en Europe de ​James Rodriguez, pour 7,25 millions d'euros en 2010. Seulement trois saisons plus tard, l'international colombien sera alors vendu à l'AS Monaco pour 45 millions d'euros. 


Même cas de figure pour son compère colombien, Radamel Falcao. Antero Henrique parvient à l'attirer au FC Porto en 2009, contre la somme de 5,4 millions d'euros. Un transfert plus que rentable puisqu'il rejoindra l'Atlético Madrid pour 40 millions d'euros, deux années plus tard. Parmi les autres coups, on retrouve Joao Moutinho, Hulk ou encore Jackson Martinez, de nombreux joueurs qui ont pu exploser avec le club portugais et être revendus bien plus chers par la suite.


Un passage au Paris Saint-Germain bien plus compliqué

Lors du mois de juin 2017, il est choisi par le ​Paris Saint-Germain. Il n'a d'ailleurs jamais fait l'unanimité à son arrivée, puisqu'il a mis du temps à combler les différents problèmes de l'équipe parisienne. C'est surtout le dossier du milieu de terrain qui fait tâche sur son CV avec le PSG. Durant de nombreuses années, il n'a jamais réussi à recruter le milieu de terrain nécessaire, pour que le club puisse passer un cap. 


Pire encore, il est arrivé, à de nombreuses reprises, que l'entraîneur en poste doive faire face à un manque certain de solutions au sein de l'entre-jeu, pour cause de blessures notamment. Un mauvais recrutement qui a dû poser bien du tort, dans l'ambition de remporter la Ligue des Champions. Sans oublier qu'il n'est jamais parvenu à vendre aussi bien que lors de ses années au Portugal. Le PSG aurait d'ailleurs bien eu besoin de quelques plus-values pour ne pas être inquiété par le fair-play financier. 


Toutefois, il est bon de prendre la défense du directeur sportif parisien. Ce n'était clairement pas le même projet auquel il était confronté avec le PSG. Du côté du FC Porto, l'objectif était de trouver des jeunes talents, à faible coût, pour les revendre plus chers. Avec le PSG, il se devait de recruter des joueurs déjà opérationnels, pour répondre aux objectifs de l'équipe sans pour autant flamber. Quand on sait que les clubs augmentent leurs prix dès qu'ils entendent le nom du PSG...


Avec Manchester United, Antero Henrique aura des moyens financiers très importants, pour bâtir l'équipe de ses rêves. Gardant, plus ou moins, le même projet que le PSG, le directeur sportif ne devra pas tarder à flairer les bons coups, sous peine de connaître une nouvelle désillusion avec un grand club européen.