Lucas Tousart

Mercato : Les 10 plus grosses ventes de l'OL depuis 2015

Un club qui respire la gestion et le bon équilibre des comptes : Jean-Michel Aulas a toujours su tirer profit ou presque de la valeur marchande de ses joueurs. 


Et si certaines ventes ont fait débat par le passé à l'image de Willem Geubbels, considéré comme l'un des plus grands espoirs du centre de formation lyonnais, et transféré à l'AS Monaco à la surprise générale, l'OL  reste un exemple en France  sur la gestion des achats et des ventes. 


Voici le top 10  des plus grosses ventes de l'Olympique Lyonnais depuis la saison 2015-2016 avec en bonus le transfert de Myziane Maolida à l'OGC Nice. 

11. Myziane Maolida (le bonus à 10 millions d'euros)

Formé à l'Olympique Lyonnais, Myziane Maolida n'a pas réussi des grands débuts avec l'effectif professionnel. 


Auteur d'un seul but en championnat face à l'OGC Nice, le Français sera transféré à l'issue de la saison, probablement bien aidé par sa réalisation inscrite à l'Allianz Riviera. 


Quoi qu'il en soit, Jean-Michel Aulas a cédé son attaquant contre un chèque de dix millions d'euros. Une belle affaire au vu de sa saison actuelle avec les Aiglons. 

10. Mouctar Diakhaby (15 millions d'euros)

Formé également à l'Olympique Lyonnais entre 2013 et 2016, Mouctar Diakhaby a d'abord évolué avec l'équipe réserve avant d'être intégré au groupe pro lors de la saison 2016-2017. 


Troisième dans la hiérarchie des défenseurs centraux, Mouctar se fera finalement une place en charnière centrale avant de littéralement exploser en Europa League où il trouvera la faille à trois reprises. 


Moins en vue l'année suivante, l'imposant défenseur lyonnais sera transféré à Valence contre un chèque de quinze millions d'euros. 

9. Emmanuel Mammana (16 millions d'euros)

Grand espoir du football argentin, Emmanuel Mammana est déniché à River Plate en 2016 pour un montant estimé à neuf millions d'euros. 


Après un exercice bien terne avec seulement dix-sept apparitions en championnat, Mammana sera revendu la saison suivante au Zenith Saint-Pétersbourg pour un montant estimé à dix-huit millions d'euros. Un sacré négociant le Jean-Michel Aulas. 

8. Willem Geubbels (20 millions d'euros)

Un jeune joueur pressé, souvent habitué à griller les étapes, peut-être même un peu trop vite. 


Convaincu par le projet sportif de l'AS Monaco, Willem Geubbels n'a pas hésité à rejoindre la Principauté contre une jolie revalorisation salariale. Depuis, le joueur écume la réserve en attendant d'avoir sa place en équipe première. 


Avec seulement quatre apparitions sous le maillot lyonnais, Willem Geubbels a été revendu à hauteur de cinq millions d'euros la rencontre. 

7. Mariano Diaz (21.5 millions d'euros)

Recruté par l'OL en provenance du Real Madrid pour la modique somme de huit millions d'euros, Mariano Diaz s'est affirmé en peu de temps comme un pilier de la formation lyonnaise, torpillant à chaque journée de championnat les défenses adverses. 


Rappelé par le club madrilène qui disposait d'une clause de rachat, l'international dominicain attend patiemment de pouvoir disputer une rencontre de Liga cette saison. Grandement apprécié par le public lyonnais, Mariano Diaz aura rapporté treize millions d'euros en l'espace d'une seule saison. Un sacré profit. 

6. Samuel Umtiti (25 millions d'euros)

International français, formé au club, et un transfert retentissant qui n'est toujours pas du goût des Lyonnais qui estiment s'être fait enfler suite au montant dérisoire accepté par la direction lyonnaise pour un joueur de cette envergure. 


Adulé par le Stade de Gerland, Sam Umtiti traîne aujourd'hui sa peine au FC Barcelone, peu aidé certes par une blessure au genou qui l'a fortement handicapé au retour de la Coupe du monde 2018. 

5. Lucas Tousart (25 millions d'euros)

Recruté en provenance de Valenciennes, Lucas Tousart a fait ses gammes dans un premier temps avec l'équipe réserve, participant notamment à la Youth League avant d'être intégré progressivement au groupe professionnel. 


Critiqué par certains pour son manque de technique et apprécié par d'autres pour son abnégation et sa force de caractère sur le terrain, Lucas Tousart a rejoint le Hertha Berlin pour la somme de 25 millions d'euros. 


Le milieu de terrain lyonnais terminera la saison à Lyon sous la forme d'un prêt comme convenu lors du précédent accord. 

4. Corentin Tolisso (41.5 millions d'euros)

Formé au club entre 2007 et 2013 comme nombreux de ses compères, Corentin Tolisso laisse un grand vide derrière lui. 


Transféré logiquement au Bayern Munich en 2017 pour 41.5 millions d'euros après quatre saisons pleines, le Français aura notamment réalisé une Coupe du Monde exemplaire en étant sacré champion avec l'équipe de France. 

3. Ferland Mendy (48 millions d'euros)

Une saison à l'OL, placée sous le signe de l'explosion et un transfert onéreux au Real Madrid dans la foulée, Ferland Mendy n'a pris que très peu de temps pour marquer les esprits, quelques mois seulement après avoir posé ses valises à Lyon en provenance du Havre pour seulement six millions d'euros (bonus compris). 


Désormais installé dans le couloir gauche de la défense madrilène sous les ordres de Zinédine Zidane, Ferland Mendy laisse malgré tout derrière lui un flanc gauche complètement à l'abandon avec l'arrivée peu convaincante de Youssouf Koné. 

2. Alexandre Lacazette (53 millions d'euros)

Une décision, une vente actée et des regrets pour l'international français qui a probablement manqué le dernier wagon avec l'Équipe de France pour la Coupe du monde en Russie après une saison d'adaptation compliquée avec Arsenal. 


Attaquant emblématique du club après ses 129 réalisations sous la tunique lyonnaise, Alexandre Lacazette  semble se faire une petite place avec les Gunners sous les ordres de Mikel Arteta. 

1. Tanguy Ndombélé (62 millions d'euros)

Une montée avec Amiens en Ligue 1 historique dans les tous derniers instants du match face à Reims, un transfert deux mois après à l'Olympique Lyonnais pour un prêt payant de deux millions d'euros avec une option d'achat à huit millions, et une saison extraordinaire qui amènera Tanguy Ndombélé aux portes de l'EDF. 


Milieu de terrain s'inscrivant dans un registre de percussion, Tanguy Ndombélé aura considérablement apporté à l'Olympique Lyonnais en cassant sans cesse des lignes grâce à son centre de gravité extrêmement bas. 


Au plus grand dam des Lyonnais, l'international français sera transféré cet été à Tottenham pour ce qui constitue aujourd'hui le record du club en la matière.