​Il ne reste plus que deux matchs amicaux (Ukraine et Finlande) avant l'annonce du groupe France pour disputer le prochain Euro 2020 qui débutera le 16 juin prochain contre l'Allemagne. Les joueurs en balance n'ont donc que très peu de temps pour se montrer et gagner ou conserveur leur place avec les Bleus. Certains n'ont donc d'autres choix que de trouver plus de temps de jeu et changer de club d'ici la fin du mercato à la fin de cette semaine. 


Voici les joueurs qui doivent absolument changer de club cet hiver en vue de l'Euro, le temps presse.


Alphonse Areola

FBL-EURO-2020-FRA

Certes il savait qu'il n'allait pas forcément être titulaire en débarquant au ​Real Madrid mais ​Alphonse Areola espérait certainement que Thibault Courtois continue ses prestations irrégulières. Problème, le gardien belge rest de nouveau à son meilleur niveau et est indétrônable à son poste. L'ancien ​Parisien n'a joué que trois matchs de Liga et deux de Ligue des Champions et perd clairement des points face à ses concurrents. 


Derrière Hugo Lloris et Steve Mandanda, il ne reste qu'une place pour l'Euro. S'il est régulièrement appelé par Didier Deschamps depuis 2016, Mike Maignan ou encore Benjamin Lecomte sont eux titulaires dans leurs clubs respectifs et ont de bonnes chances d'éloigner Areola du groupe Bleu. La fin de son prêt et un départ cet hiver ne serait pas forcément du luxe pour l'ancien portier de Villarreal, même si cela parait peu probable.


Steven Nzonzi

Steven Nzonzi

En perdition à Galatasaray depuis le début de son prêt en provenance de l'AS Roma et en délicatesse avec son entraîneur, Steven Nzonzi n'a d'autres choix que de casser son prêt pour gagner du temps de jeu jusqu'à la fin de la saison. Le milieu de terrain est un des champions du monde qui a le plus de chances de quitter son club puisque West Ham et d'autres clubs de Premier League lui auraient fait des offres. 


Mais c'est bel et bien en Ligue 1 et à Rennes que Nzonzi devrait débarquer dans les prochains jours. Une destination réfléchie alors que Didier Deschamps continue de faire certaines fois appel à lui malgré ses récentes difficultés. Lors des six dernières convocations des Bleus, Nzonzi n'a toutefois été sélectionné qu'une seule fois. La concurrence est très forte à ce poste et des stars (Paul Pogba...) devraient faire leurs retours. L'ancien Sévillan n'a d'autres choix que de se montrer à son meilleur niveau dans son prochain club, à Rennes ou ailleurs, pour mériter sa place chez les Bleus. 


Thomas Lemar

Thomas Lemar

Depuis son départ de Monaco pour l'Atlético Madrid en 2018 contre 70 millions d'euros, ​Thomas Lemar ne semble toujours pas s'être adapté au jeu de Diego Simeone. Après avoir marqué 2 buts et offert 3 passes décisives seulement la saison passée, le milieu de terrain français n'a toujours pas été décisif depuis le début d'exercice et peine à montrer ses capacités sur le terrain. Si son coach compte toujours sur lui, Lemar est de moins en moins titulaire ou très rapidement remplacé match après match, souvent sous les sifflets de son public. 


La situation devient critique pour le joueur au sein d'un club dans une période difficile sportivement et un départ semble être la seule solution. En début de ​mercato, ​Lyon avait tenté le coup mais s'est heurté au salaire du joueur. ​Arsenal et le Bayern Munich restent des pistes possibles. Il ne reste que quelques jours à Lemar pour trouver un point de chute sans quoi son avenir en Bleus risque de s'écrire en pointillés. S'il est appelé à chaque fois (sauf blessure), depuis la fin de l'année 2016, l'ancien Caennais peut encore se faire doubler face à la grande concurrence en attaque et au milieu de terrain. 


Nabil Fekir 

Nabil Fekir

Individuellement, Nabil Fekir est loin d'être en difficulté avec 4 buts et 3 passes décisives en Liga cette saison. Collectivement, son choix de rejoindre le Betis Séville se révèle, comme beaucoup l'avait prédit, une fausse bonne idée. Avec 7 victoires et 8 nuls en 21 rencontres, le club andalou végète à la douzième place du championnat. Une situation qui a quasiment replacé Nabil Fekir dans l'anonymat le plus total, loin de son rôle de capitaine de Lyon et de son statut de très bon joueur de Ligue 1. 


Comme pour quasiment tous les postes, la concurrence est forte chez les Bleus. Un certain Dimitri Payet resplendit en ce moment, et une place dans le groupe ne lui est plus du tout assurée. Ses prestations en Équipe de France ne plaident pas vraiment non plus en sa faveur et un départ dans un club plus huppé qui joue les premiers rôles jusqu'à la fin de la saison ne serait pas forcément une mauvaise idée. Malheureusement pour lui, il y a peu de chances que le Betis Séville ne s'en sépare déjà, même en prêt. 


Olivier Giroud

FBL-EURO-2020-QUALIFIER-ALB-FRA

La situation d'​Olivier Giroud est certainement la plus complexe. Titulaire indiscutable dans l'esprit de Didier Deschamps, même si ce n'est pas toujours accepté et compris par les supporters, Oliver Giroud ne joue que très peu ces dernières années voire quasiment plus du tout cette saison. Avec 5 matchs et 191 minutes de jeu en Premier League et 17 petites minutes en Ligue des Champions, difficile de garder intacte sa place de buteur numéro un chez les Bleus. 


La concurrence est rude cette saison avec de nombreux attaquants en forme (Ben Yedder, Moussa Dembélé, Lacazette, Pléa, Odsonne Edouard...) et l'immunité de Giroud chez les Bleus risque forcément de faire grincer des dents s'il termine la saison à Chelsea. Le joueur de 33 ans n'a d'autres choix que de se trouver un nouveau challenge à quelques mois de ce qui sera certainement sa dernière compétition internationale. 


L'Inter Milan semblait proche de le faire signer mais rien ne bouge en ce sens depuis des semaines. Giroud doit donc trouver un nouveau club et surtout du temps de jeu pour être certain de garder sa place de titulaire et dans le groupe pour l'Euro, sans quoi Didier Deschamps sera peut-être poussé à sanctionner un des joueurs qu'il apprécie le plus.