Présent en conférence de presse avant le 8e de finale de la Coupe de France entre l’OM et Strasbourg, André Villas-Boas a évoqué les performances mitigées de deux joueurs marseillais depuis quelques matchs.


Après avoir éliminé Trélissac puis Granville lors des tours précédents, l’​OM reçoit, mercredi soir au Vélodrome Strasbourg pour le compte des 8es de finale de la Coupe de France. Si pour cette rencontre André Villas-Boas devra faire sans Morgan Sanson (suspendu) et Florian Thauvin toujours en phase de convalescence, l’entraîneur portugais pourra compter sur un effectif au complet.


AVB analyse la disette de Benedetto

Néanmoins certains cadres de l’effectif olympien connaissent une baisse de régime à l’image de Dario Benedetto qui n’a toujours marqué en 2020. Son dernier but sous le maillot marseillais remonte au 21 décembre contre Nîmes lors de la 19ème journée de ​Ligue 1. Un début de disette qui n’inquiète pas AVB.


"Samedi, il a joué avec des douleurs au tendon d'Achille, après un coup reçu en première période. Il a été en difficulté à la suite de cet impact. Il a fait des soins hier, il a passé une IRM aujourd'hui (lundi), tout va bien, sauf la douleur. Sincèrement, sur l'objectif établi pour lui (15 buts en L1, 7 actuellement), cela reste possible. Je le trouve très bien. Ce n'est pas un neuf pur, comme Moussa Dembélé (OL), il ne frappe pas les penalties, qui donnent de meilleures statistiques à certains buteurs. S'il ne marque pas sur les quatre prochains matches, et que nous gagnons les quatre, je signe tout de suite".


Florian Thauvin manque à Sakai

Un autre joueur phocéen connait également un coup de moins bien cette saison, il s’agit Hiroki Sakai. En effet selon, le technicien marseillais, l’international japonais n’a pas réussi à retrouver la même complémentarité ni les mêmes automatismes avec les ailiers droits qui remplacent ​Florian Thauvin depuis sa blessure. 


"Pour Hiro, il avait une relation spéciale avec Thauvin, ils avaient une connaissance parfaite l'un de l'autre, il me l'a dit. Les mouvements de droitiers (comme Sarr, Germain, Lopez) sont différents de ceux d'un gaucher comme Thauvin. Il a dû créer de nouvelles relations avec ses ailiers droits, s'adapter. Il est méticuleux, toujours à l'écoute, on cherche des solutions, il essaye de faire précisément ce qu'on lui dit".


Les deux olympiens seront-ils laissés au repos ou bien titulaires face à Strasbourg ? Réponse mercredi soir à 21h05.