​Absent des débats depuis son arrivée à l'Atlético de Madrid, Thomas Lemar pourrait prendre la porte dès cet hiver. Trois destinations s'offrent à lui.


Une poussière dans un océan, ​Thomas Lemar a littéralement disparu des radars. Pire, le Français a récemment été désavoué par son propre entraîneur, Diego Simeone, en conférence de presse avant une rencontre de Coupe du Roi face à Cultural Leonesa, symbole d'une rupture inéluctable. 


Pourtant, au sortir d'une Coupe du Monde victorieuse avec l'équipe de France, Thomas Lemar est transféré à l'Atlético de Madrid pour une somme estimée à 70 millions d'euros. Le début d'un nouveau challenge sportif qui va tourner au désastre. 


La saison de trop


Après une période d'adaptation en raison de la découverte d'un nouveau championnat et le poids d'un transfert conséquent, Thomas Lemar reçoit l'appui en public de Diego Simeone qui réclame patience et calme. 


Pourtant, rien ne va se passer comme prévu pour l'ancien joueur monégasque, complètement amorphe sur le terrain, et inefficace dans ses très rares prises d'initiatives. Cette fois-ci, c'est la fois de trop pour les Colchoneros qui ne supportent plus l'état d'esprit de leur joueur. 

Apparu à plusieurs reprises de manière nonchalante sur le terrain, Thomas Lemar traîne sa peine sans réellement prendre les choses en mains. Avec zéro but et zéro passe décisive en quinze apparitions ​en Liga, l'international français présente un rendement inexistant, très loin de ses bases à Monaco. 


La Premier League comme terrain de rédemption ? 


Annoncé un temps sur les tablettes de l'Olympique Lyonnais, les dirigeants rhodaniens avaient vite été refroidis par les exigences démesurées de l'Atlético de Madrid qui réclamait environ 70 millions d'euros, soit le prix d'achat un an et demi plus tôt. 


Avec une telle valeur, peu de clubs peuvent se permettre aujourd'hui de miser autant sur un joueur dont les performances sportives laissent à désirer. 

Plusieurs clubs anglais se seraient néanmoins positionnés sur le dossier avec à ce jour une simple prise de renseignements sur les conditions financières d'une telle transaction. 


Alors que Thomas Lemar avait publiquement clamé son souhait de rester à l'Atlético de Madrid cet hiver, le Français pourrait rejoindre Londres où Arsenal, Tottenham et Chelsea semblent les destinations les plus plausibles. 


Si pour l'ensemble de ces formations, un prêt avait un temps été évoqué, les Colchoneros ne discuteront pas à moins d'un transfert sec qui pourrait faciliter l'arrivée d'Edinson Cavani. 


Une place à pourvoir ? 


À Tottenham, la tendance de ces derniers jours confirme plutôt un intérêt pour un avant-centre suite à la blessure d'Harry Kane. Difficile donc de voir Thomas Lemar poser un pied chez les Spurs, tout comme à Arsenal où il sera mis en concurrence avec Nicolas Pépé ou encore Mesut Ozil. 

En revanche, la piste menant aux Blues pourrait prendre une toute autre tournure dans les prochains jours. Mis sur la touche par Frank Lampard, Pedro a pris part à seulement cinq petites rencontres depuis le début de la saison. Une situation qui devrait pousser Chelsea à recruter ​cet hiver. 


En attendant de connaître le dénouement dans ce dossier épineux, Thomas Lemar pourrait faire sa dernière apparition sous le maillot des Colchoneros ce dimanche face à Leganés (12h00).