FBL-FRA-U20-BRA-JAP-FINAL

XI combiné des pépites brésiliennes qui feront le futur de la Seleção

Pays de la Samba, le Brésil regorge de nombreux talents, tous plus doués les uns que les autres. Reinier, Nonato, Antony, ou encore Gabriel Veron pour ne citer qu'eux feront dans les années à venir le bonheur et la fierté de toute une nation. 


Il faut dire qu'avec une génération vieillissante à l'approche de la Coupe du Monde 2022 (Thiago Silva, Alex Sandro, Danilo...), la classe biberon brésilienne entend bien poser ses valises dans le pays de l'extravagance. 


Voici notre onze des futurs joyaux du Brésil. Attention aux petits ponts. 

11. Gabriel Brazao (Albacete)

Recruté par Parme en 2019 en provenance de Cruzeiro, Gabriel Brazao (19 ans) est transféré la même année à l'Inter Milan pour environ 6.5 millions d'euros. 


Prêté cette saison à Albacete en Liga 2 (2e division), le portier brésilien n'a pas disputé la moindre rencontre. Pourtant, il est considéré à l'heure actuelle comme le gardien le plus prometteur de sa génération. 

10. Eder Militao (Real Madrid)

Ce nom ne vous est sûrement pas inconnu. Recruté par le Real Madrid pour un montant faramineux de 50 millions d'euros, soit le montant de sa clause libératoire, Eder Militao a pris part à dix rencontres cette saison toutes compétitions confondues. 


Convoqué avec le Brésil, l'ancien défenseur de Porto compte déjà six sélections à son actif. 

9. Vitao (Chakhtar Donetsk)

L'avenir du Brésil et plus particulièrement du Chakhtar Dontesk qui a misé sur sa jeune expérience en 2019 à l'issue d'un championnat sud-américain victorieux pour la sélection brésilienne U-20. 


Capitaine de la sélection Auriverde, Vitao (19 ans) peine encore à se faire un nom en Ukraine. 

8. Renan Lodi (Atlético de Madrid)

Titularisé à de nombreuses reprises avec l'Atlético de Madrid sous les ordres de Diego Simeone, Renan Lodi s'est fait une place de premier choix. 


À seulement 21 ans, l'ancien arrière gauche de Paranaense a disputé vingt-quatre rencontres toutes compétitions confondues, inscrivant un but en Liga


Un bel avenir lui tend les bras. 

7. Emerson (Betis Séville)

Une situation rocambolesque et un transfert avorté au FC Barcelone : Emerson devait faire ses valises pour rallier la Catalogne. Finalement, son club de l'époque, l'Atlético Mineiro, le prêtera six mois au Betis Séville avant d'officialiser le transfert en 2019. 


Auteur de trois buts en dix sept-matches sous les couleurs du Betis, Emerson (21 ans) crève l'écran cette saison au point d'avoir honoré sa première cape avec le Brésil cette année. Une valeur sûre à un poste démuni (latéral droit) au Brésil.

6. Bruno Guimaraes (Paranaense)

22 ans et déjà une énorme expérience au haut niveau. Annoncé sur les tablettes de l'Olympique Lyonnais cet hiver, le milieu de terrain brésilien devrait selon toute vraisemblance découvrir le championnat français. 


Estimé à 25 millions d'euros par sa formation de l'Atletico Paranaense, Bruno Guimaraes compte deux sélections avec le Brésil olympique. 

5. Lucas Paqueta (AC Milan)

Milieu de terrain offensif de l'AC Milan, Lucas Paqueta (22 ans) a réussi ses débuts en Lombardie


Doté d'un pied gauche surpuissant, le Brésilien dispose également d'un énorme volume de jeu. Infatigable dans l'entre-jeu, l'ancien joueur du CR Flamengo devrait prendre une autre envergure dans les prochaines années. 

4. Reinier Jesus (Real Madrid)

Vainqueur de la Copa Libertadores et du championnat du Brésil avec Flamengo, Reinier Jesus (18 ans) a rapidement été transféré au Real Madrid  cet hiver pour une somme comprise entre 30 et 40 millions d'euros. 


Son arrivée est prévue pour la mi-février à l'issue du tournoi pré-olympique où la sélection brésilienne U-23 y participe. 

3. Arthur (FC Barcelone)

Homme de main d'Ernesto Valverde la saison dernière, Arthur (23 ans) s'est frayé un chemin dans le milieu de terrain catalan. 


Milieu récupérateur de formation, l'ancien joueur de Gremio est également un titulaire indiscutable avec le Brésil où il compte déjà seize sélections. Une sacrée trouvaille pour le Barça. 

2. Rodrygo (Real Madrid)

Recruté cet été par le Real Madrid en provenance de Santos, Rodrygo a connu des débuts timorés en Liga, bien compensés par quatre réalisations en autant de rencontres en Ligue des Champions. 


Encore barré par la concurrence, Rodrygo (19 ans) aura un rôle à jouer lors de cette deuxième partie de saison après la méforme d'Eden Hazard. 

1. Gabriel Martinelli (Arsenal)

Dix buts toutes compétitions confondues, des records de précocité et une course totalement folle face à Chelsea : Gabriel Martinelli est la nouvelle attraction des Gunners. 


Puissant, technique et lucide devant le but, l'attaquant brésilien pourrait bien détrôner rapidement Roberto Firmino au poste d'avant-centre. De bon augure pour la concurrence au Brésil.