​Après leur victoire étriquée sur la pelouse de Lorient (0-1) en 16e de finale de la Coupe de France, Leonardo est revenu sur la situation d'Edinson Cavani au Paris Saint-Germain avant d'évoquer son éventuel remplaçant. 


Toujours dans l'ère du temps, le transfert d'Edinson Cavani demeure une problématique au ​PSG. Un temps annoncé à ​l'Atlético de Madrid, l’Uruguayen doit finalement prendre son mal en patience alors que le club de la capitale a déjà refusé une première proposition des Colchoneros, jugée insuffisante au regard de la valeur du joueur. Présent en zone mixte après la victoire à Lorient, le directeur sportif parisien a tenu à faire un point sur la situation du joueur.


"Aujourd'hui, il a demandé à partir et on étudie la situation. C'est vrai aussi qu'on a eu une proposition de l'Atlético de Madrid mais on ne l'a pas retenue. C'est le mercato, je ne peux pas vous dire combien au niveau financier : (elle était) importante mais pas au niveau de la valeur du joueur."


Déterminé à trouver un terrain d'entente pour le buteur providentiel du Paris Saint-Germain, en fin de contrat le 30 juin, Leonardo privilégie avant tout l'écoute. 


"Mais je pense que pour Cavani, par rapport à tout ce qu'on dit, on doit l'écouter. On est à l'écoute, et honnêtement, je ne sais pas comment ça va finir. Aujourd'hui, on est un peu plus distant par rapport à l'Atlético de Madrid parce qu'on n'a pas eu de contact ces derniers jours."


Cavani parti pour rester ?

La situation d'Edinson Cavani reste bloquée à Paris malgré les envies de départ du joueur. En interne, l'appréhension de la situation est totalement différente alors que Leonardo n'a jamais envisagé un départ de l'ancien buteur du Napoli.


"On parle d'un joueur en fin de contrat, l'idée n'est peut-être même pas de continuer donc c'est pour ça qu'on doit analyser tout ça, et je le pense avec beaucoup de respect. Il est important d'en avoir et on essaie de le faire. On va voir comment cela va se passer dans les prochains jours mais le club reste quand même toujours dans l'idée qu'on n'a jamais pensé à ça (un départ). Mais on est à l'écoute car on respecte beaucoup le joueur."


Un attaquant ciblé ?

Dans l'hypothèse d'un départ d'Edinson Cavani, le PSG ne serait pas forcément enclin à remplacer le joueur numériquement. Leonardo privilégierait la polyvalence des joueurs déjà en place. 


"Je pense qu'on a un groupe complet, vraiment complet (...) Des alternatives dans ce groupe là, on en a déjà beaucoup. Draxler, je le vois bien. C'est un joueur qui n'a pas trop joué mais dans une saison, il est important aussi. Après, on a aussi des joueurs qui peuvent jouer un peu partout, aussi bien sur l'aile que dans l'axe, mais aussi devant comme un peu plus derrière (...) On doit décider avec lucidité, tranquillité mais comme on l'a dit, on n'a jamais pensé à ça et on est à l'écoute."


Pour rappel, ​le mercato hiver​nal ferme ses portes le 31 janvier.