Après avoir écarté son joueur contre le Paris FC (victoire 3-2) samedi, l'entraîneur de l'ASSE Claude Puel a dézingué​ Timothée Kolodziejczak.


Du côté de l'​AS Saint-Etienne, l'entraîneur Claude Puel a bel bien décidé d'imposer son leadership. Alors que son équipe se distingue par une inquiétante inconstance, l'entraîneur des Verts a sorti les griffes, au risque de blesser quelques égos. Le coach stéphanois ne fera plus de cadeau, même aux cadres du vestiaire. 

À l'image du traitement infligé au défenseur Timothée Kolodziejczak, déjà écarté depuis plusieurs rencontres et encore absent face au Paris FC (3-2) en ​Coupe de France samedi. Interrogé à ce sujet après la rencontre, Puel n'a pas épargné son joueur, confirmant une cassure.


"Vous allez le voir de moins en moins. Pourquoi ? Parce que je veux garder le bon état d'esprit de l'équipe comme j'ai vu, ce soir. Vous en tirez les conclusions que vous voulez."


Une attaque indirecte, mais pourtant lourde de sens. Qu'on se le dise, Puel ne semble vraiment plus inclure "Kolo" dans ses plans. Et tant que l'ASSE gagnera, les choses ne risquent pas de changer, pour la plus grande déception de l'ancien Niçois. Il réclamera certainement un départ dans les prochaines semaines. En tout cas, l'entraîneur forézien impose ses idées, et c'est le principal.


Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr