Alors que les supporters critiquent ouvertement le préparateur physique, l’entraîneur de l’OL Rudi Garcia a pointé du doigt leur implication dans la blessure de Depay.


Contre Rennes (0-1) le 15 décembre dernier, l’​Olympique Lyonnais a perdu gros. Battu par un concurrent pour les places européennes, le club rhodanien a surtout enregistré les graves blessures de Jeff Reine-Adélaide et du capitaine Memphis Depay. De terribles absences qui ont valu de sérieuses critiques au préparateur physique du club Paolo Rongoni, pour les supporters notamment qui n’ont pris aucune pincette.

Mais dans les colonnes du ​Progrès, l’entraîneur lyonnais a défendu son compère, et pointé... les fans pour une implication indirecte dans cette blessure, suite à leur comportement contre Leipzig, quand ​Depay s’est mis en colère pour défendre son coéquipier Marcelo.


"Parfois, à travers lui (Rongoni), c'est aussi moi qu'on attaque. On lui a imputé des blessures musculaires alors qu'on n'était pas arrivé depuis une semaine et qu'on n'avait encore influé sur rien. (...) Je pense qu'on a perdu Memphis en partie à cause de ça. Il a mis tellement de cœur à tenir son rôle de capitaine, on s'attendait tous à fêter la qualification, surtout dans un match comme celui-là. Vous auriez vu les joueurs dans les vestiaires, c'était incroyable, il y en avait qui pleuraient, ça a été un traumatisme".


Avec une telle déclaration, Garcia ne renforcera pas sa cote de popularité en terres rhodaniennes. Malgré tout, le contexte hostile auquel ont été confrontés les Lyonnais en fin d’année n’a certainement pas aidé.


Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr