​L'instance européenne a modifié son système tactique afin d'assurer la présence de Ronaldo dans le onze titulaire en lieu et place de N'golo Kanté, qui avait pourtant obtenu plus de voix. 


Encore une décision qui risque de faire polémique et qui prouve que ​Cristiano Ronaldo (au même titre que Messi) est protégé par les grandes instances européennes. Ce mercredi, l'UEFA a dévoilé le onze type de l'année 2019 et l'on retrouve les maillons forts de Liverpool (Alisson, Alexander-Arnold, Van Dijk, Robertson, Mané), les révélations néerlandaises (De Ligt, De Jong) et les gros joueurs offensifs (De Bruyne, Messi, Ronaldo, Lewandowski).

L'UEFA sacrifie N'Golo Kanté pour CR7 

Selon les informations du Daily Mail, l'instance européenne aurait modifié son système tactique afin d'insérer Cristiano Ronaldo, explication. En terme de vote, le Ballon d'Or portugais n'est arrivé qu'en 4ème position pour les attaquants derrière le trio Mané-Messi-Lewandowski. 


Ainsi, dans un 4-3-3 habituel, il n'aurait pas eu sa place dans le onze mais l'UEFA en a décidé autrement puisqu'elle a décidé de changer son organisation en ajoutant un quatrième attaquant en "alignant" un 4-2-4. C'est le milieu français, ​N'golo Kanté qui est la principale victime de cette décision puisqu'il est évincé du onze, remplacé par un certain CR7, alors qu'il avait obtenu davantage de voix que l'attaquant turinois.