​L'attaquant anglais est sorti sur blessure quatre jours avant le Derby d'Angleterre face à Manchester United.


Il n'avait pas démarré le match pour être ménagé, il l'a terminé blessé... Lors de la courte victoire face à Wolwerhampton hier en FA Cup (1-0), ​Manchester United a perdu Marcus Rashford. Ole Gunnar Solskjaer l'avait laissé sur le banc afin de le préserver à quelques jours de l'affiche de l'année pour les Red Devils, face à Liverpool en Premier League. Sauf que Man U pataugeait face aux Wolwes, alors l'avant-centre britannique est rentré... puis il est ressorti 15 minutes plus tard, le dos en compote. Ce qu'a évidemment déploré son coach face à la presse.


"Il a eu des problèmes de dos dernièrement mais c'est un autre problème. Maintenant, nous en avons un autre. Je ne pense pas que ce soit lié, mais il a dû sortir. Je peux dire que nous allons faire tout ce que nous pouvons pour le voir et essayer de le remettre en forme pour dimanche, mais je ne peux pas le promettre. Nous nous débrouillerons. Je ne voulais pas le faire jouer, mais il nous fallait la victoire. Ça s'est retourné contre nous. Il a été disponible et en forme cette saison. Il guérit vite. Il a lutté dernièrement, mais plus quand il est fatigué."

Le contact un peu trop rude avec le défenseur de Wolwerhampton Matt Doherty à la 76ème minute de jeu aurait donc réveillé de récurrentes douleurs chez Rashford. Un problème pour les mancuniens, puisqu'il s'est montré particulièrement efficace depuis le début de la saison (19 buts, 5 passes décisives en 30 matchs toutes compétitions confondues).


Le timing n'est par ailleurs pas idéal puisque lors des deux prochaines semaines, Manchester United doit jouer quatre rencontres, dont une face à Liverpool ce dimanche et une autre contre Manchester City (mercredi 29). Il s'agirait donc de ne pas trop tirer sur la corde Rashford si les Red Devils veulent maintenir leurs ambitions en Coupe de la Ligue et Cup, et rester dans la course à la Ligue des Champions en Premier League.