​Si Manchester City ou le Paris Saint-Germain ont souvent été dans le viseur du fair-play financier ces dernières années, c'est un tout autre cador européen qui pourrait avoir des problèmes. La Juventus est le seul champion des huit grandes ligues européennes à présenter un bilan négatif. 


Est-ce que la Juventus doit commencer à s'inquiéter de sa situation financière ? Il est vrai que les résultats du rapport financier de KPMG ne sont clairement pas rassurants pour les ​Bianconeri. Sur les huit derniers champions des grandes ligues européennes, le club de la Vieille Dame est le seul à avoir un bilan négatif. 

Il faut d'ailleurs noter que le club italien aurait un déficit annuel de 40 millions d'euros. Un chiffre qui ne ferait qu'augmenter depuis plusieurs saisons. Pire encore, la Juventus ne respecterait pas certaines recommandations du fair-play financier. Alors qu'il souhaite qu'un club ne dispose pas d'une masse salariale supérieure à 70% des recettes totales, les Bianconeri sont à 71%. 


Bien que les actionnaires aient augmenté le capital de près de 300 millions d'euros ces derniers mois, la situation pourrait rapidement devenir critique pour les dirigeants italiens. Il faudra rapidement trouver des solutions pour redresser la barre, sous peine d'être sanctionné par le fair-play financier. 


Suivez-nous sur notre compte Instagram : ​@90min_fr