​Limité par le fair-play financier, l'OM accuse un sérieux déficit depuis plusieurs saisons. Ainsi, même une qualification pour la prochaine Ligue des Champions ne permettrait pas de gros investissements.


Le temps où l'​Olympique de Marseille lâchait des 30 millions d'euros sur des trentenaires comme Kevin Strootman ou Dimitri Payet semble définitivement révolu. Mal en point sur le plan financier, le club phocéen accuse de sérieuses lacunes en interne. Et un énorme déficit accumulé sur les trois dernières saisons. Ce mardi, le journal ​L'Equipe évoque des pertes à hauteur de 80 millions d'euros sur la seule dernière saison. 

Sportivement, l'OM a le sourire, financièrement beaucoup moins... Le quotidien fait donc le point sur la situation des Ciel et Blanc, et une chose est sûre : elle n'est pas florissante. Dans le viseur de l'UEFA et de son fair-play financier, les Olympiens espèrent absolument se qualifier pour la ​Ligue des Champions (c'est bien parti pour) dès cette année. Non pas pour acheter de nombreux joueurs, mais surtout pour commencer à retrouver l'équilibre sur les comptes.


McCourt va récupérer de l'argent 

Après avoir comblé les pertes avec 300 millions d'euros injectés depuis son arrivée, le propriétaire Frank McCourt récupérerait avec la C1 quelques deniers non-négligeables. L'optimisme n'est donc pas de mise pour les Marseillais. Et ceux-là devront finir sur le podium pendant au moins plusieurs années pour espérer réaliser de gros investissements à nouveau, sur le ​marché des tran​sferts.


Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr ​